Accusé d'enlèvements de mineurs, il est lynché à mort

Accusé d'enlèvements de mineurs, il est lynché à mort

Publié le :

Lundi 29 Octobre 2018 - 15:12

Mise à jour :

Lundi 29 Octobre 2018 - 15:55
Un homme a été lynché par une la foule dans la banlieue de Bogota en Colombie. Avec six autres personnes, il était accusé sur les réseaux sociaux d'avoir enlevé des enfants. Ces allégations infondées ont poussé 150 personnes à attaquer le groupe, a précisé la police samedi.
©Philippe Huguen/AFP
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

La rumeur sur les réseaux sociaux a poussé au crime. Un homme a été lynché à mort à Ciudad Bolivar, dans la banlieue de Bogota en Colombie. La ville est par ailleurs l'une des plus pauvres de la région et enregistre un très fort taux d'homicides.

Une rumeur insistante sur les réseaux sociaux voulait que la victime et six autres personnes soient responsables "de la disparition et de l'enlèvement de mineurs", a fait savoir le général Hoover Penilla, commandant de la police de Bogota, lors d'une conférence de presse samedi 27.

Le petit groupe a ainsi été pris en chasse et lynché par "plus de 150 personnes". La police est intervenue pour les secourir. Ils s'étaient alors réfugiés dans un immeuble pour tenter d'échapper à leurs assaillants.

A voir aussi: Nouvelle rumeur meurtrière sur WhatsApp en Inde: 32 personnes arrêtées

Lorsque les forces de l'ordre sont arrivées, trois des personnes visées étaient blessées. Parmi elles, l'homme qui a finalement succombé à ses blessures avant son arrivée à l'hôpital, où il était transporté en urgence.

En outre, quatre policiers ont été blessés lors de cet affrontement qui a fait un mort. Seulement huit assaillants, sur la centaine dénombrée, ont été identifiés.

Le groupe était soupçonné d'avoir enlevé six enfants dans la région de Bogota, ce sont de fausses informations sur les réseaux sociaux relayées depuis plusieurs semaines qui ont finalement poussé la foule à l'émeute.

A lire aussi:

Soupçons de tentative d'enlèvement: "faut arrêter", réagit Benzema

La controversée application de diffusion de rumeurs "Gossip" de nouveau disponible

Enlèvements d'enfants par un parent japonais: la justice entravée

Avec six autres personnes, l'homme était soupçonné d'enlèvements d'enfants.


Commentaires

-