Affaire Maëlys: une pétition pour qu'Emmanuel Macron reçoive les parents de la petite fille

Affaire Maëlys: une pétition pour qu'Emmanuel Macron reçoive les parents de la petite fille

Publié le :

Samedi 03 Février 2018 - 16:45

Mise à jour :

Samedi 03 Février 2018 - 16:47
© PHILIPPE DESMAZES / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Plus de cinq mois après la disparition de Maëlys, deux femmes ont lancé une pétition en ligne. Elle demande que le président de la République reçoive, pour les réconforter, les parents de l'enfant disparue. La démarche semble soutenue au moins par une partie de la famille.

Si l'enquête sur la disparition de Maëlys semble piétiner face au silence du principal suspect, l'émotion que la disparition de la fillette suscite ne retombe pas. Cinq mois après l'enlèvement de la petite fille de huit ans dans la salle polyvalente de Pont-de-Beauvoisin (Isère), une pétition a été mise en ligne sur le site Change.org (voir ici).

Cette liste de signature demande au chef de l'Etat de recevoir officiellement les parents de l'enfant disparue afin que ces derniers trouvent "dans le secret du réconfort de ce rapprochement, les paroles de confiance, d'apaisement et d'espoir qu'ils sont en droit d'attendre du Président".

Lire aussi: Affaire Maëlys: la maman publie une vidéo déchirante pour les 5 mois de la disparition de sa fille (vidéo)

Les particuliers (deux femmes expliquant se prénommer "Patricia et Virginie", cette dernière indiquant habiter à Limoges à 500 kilomètres de Pont-de-Beauvoisin) à l'origine de la pétition assurent ne pas vouloir participer à un quelconque "lynchage médiatique" (a priori à l'encontre de Nordahl Lelandais, le principal suspect, qui n'est jamais cité). Elles assurent également sur les réseaux sociaux avoir reçu l'accord des parents de la victime pour leur démarche. Si l'information est difficile à vérifier, le geste semble recevoir l'approbation de l'entourage de Maëlys, une tante très proche de l'enfant ayant notamment publié sur son compte Facebook un appel à signer.

La pétition, qui n'a bien sûr qu'un objectif incitatif, avait recueilli samedi en milieu d'après-midi un peu plus de 3.050 signatures.

L'enquête sur la disparition de l'enfant peine à obtenir des avancées significatives. Si Nordahl Lelandais est toujours le seul suspect, et si un faisceau de présomption important pèse sur lui sans qu'il apporte des réponses claires, aucune preuve indéniable n'atteste de sa culpabilité. Seule certitude, la fillette est montée à bord de son Audi A3 à un moment de la soirée. L'accusation estime également que l'image de vidéosurveillance versée au dossier et prise dans la nuit à Pont-de-Beauvoisin (côté Savoie) montre bien le véhicule du suspect (ce que ce dernier conteste) et une forme vêtue de blanc, comme l'était l'enfant lors de la fête, sur le siège passager.

 

Maëlys a disparu depuis plus de cinq mois.


Commentaires

-