"Agressif et manipulateur": l'expertise qui accable Jonathann Daval

"Agressif et manipulateur": l'expertise qui accable Jonathann Daval

Publié le :

Jeudi 04 Octobre 2018 - 12:58

Mise à jour :

Jeudi 04 Octobre 2018 - 13:18
© SEBASTIEN BOZON / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Vendredi, l'avocat de Jonathann Daval déposera une demande de remise en liberté de son client, décrit par les expertises psychiatriques et psychologiques comme un "manipulateur".

Voilà une conclusion qui pourrait ne pas plaider en faveur d'une remise en liberté de Jonathann Daval –son avocat doit déposer une demande dès vendredi 5– dans l'affaire du meurtre d'Alexia Daval son épouse.

Selon une information du Parisien, l'expertise psychologique que le suspect a passé dans le cadre de l'instruction le 29 mai dresse de lui un portrait très peu flatteur. Il y est décrit comme "déterminé, plutôt dominant, colérique voire agressif, et très manipulateur" malgré son allure de "chien battu".

C'est d'ailleurs lors de cette expertise que Jonathann Daval a évoqué pour la première fois sa nouvelle version des faits: celle d'un crime commis lors d'un repas de famille par son beau-frère (le frère de la victime) couvert ensuite par un "pacte familial". C'est cette version qu'il livrera ensuite devant le juge d'instruction, alors qu'il avait admis dans un premier temps avoir tué son épouse et transporté le corps dans les bois, contestant l'avoir brûlé.

Voir aussi - Affaire Alexia Daval: son mari Jonathann de nouveau à l'isolement en prison

Le psychologue estime en conclusion que Jonathann Daval souffre probablement d'une maladie psychiatrique sans pouvoir définir laquelle. Un diagnostic que conteste une seconde expertise, psychiatrique cette fois, qui estime que le suspect (qui reste présumé innocent) ne présente pas de pathologie particulière tout en le considérant comme dangereux sur le plan criminologique.

C'est en tout cas sur la foi de ses nouvelles déclarations que Jonathann Daval va demander sa sortie de prison dans l'attente d'un éventuel procès. "C'est un manque de mépris absolu, voire de provocation, à l'égard de la victime et des parties civiles. En un mot: l'indécence n'a pas de limite", s'est emporté l'avocat de Grégory Gay, le beau-frère accusé.

Lire aussi:

Mort d'Alexia: Grégory Gay répond à Jonathann Daval, qui l'accuse du meurtre

Jonathann Daval est décrit comme étant une personnalité manipulatrice.

Commentaires

-