Agression homophobe à Lyon, un lycéen de 16 ans interpellé

Agression homophobe à Lyon, un lycéen de 16 ans interpellé

Publié le :

Jeudi 25 Avril 2019 - 19:48

Mise à jour :

Jeudi 25 Avril 2019 - 19:49
© JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Un adolescent de 16 ans a agressé un couple d'homosexuels le dimanche 14 dernier à Lyon. Il les a insultés et en a frappé violemment un à la tête, l'envoyant à l'hôpital. Il a été interpellé par les forces de l'ordre et présenté à un juge pour enfants mercredi 24.

Un adolescent de 16 ans, scolarisé à Ecully (Rhône), a été interpellé, placé en garde à vue, présenté à un juge pour enfants puis remis en liberté sous contrôle judiciaire mercredi après sa mise en examen pour "violences volontaires commises à raison de l’orientation sexuelle des victimes".

Le dimanche 14 avril, place Bellecour à Lyon, ce lycéen était allé à l'encontre d'un groupe de trois amis, où se trouvait un couple d'homosexuels, avait proféré des insultes homophobes et avait aussi violemment frappé l'un deux à la tête.

Selon l'information rapportée par Le Parisien, la victime des coups avait dû être transportée en urgence à l'hôpital et s'était vu prescrire 20 jours d'ITT.

Lire aussi: agression homophobe présumée d'un couple de femmes à Lyon

L'adolescent, qui a pris la fuite après les faits, a été formellement identifié par les trois individus qu'il a agressés. Il figure aussi clairement sur les images de vidéosurveillance du secteur où a eu lieu l'agression.

Il a été interpellé dix jours après les faits mais était déjà bien connu des services de police. Il a reconnu les violences mais a nié le caractère homophobe de l'agression.

Voir aussi:

Lyon: prison ferme pour une agression homophobe

Victime d'une agression homophobe, la police l'accuse de "provocation"

Gilets jaunes: un couple gay victime d'une agression homophobe sur un barrage

Un adolescent de 16 ans a été mis en examen mercredi pour une agression homophobe commise le dimanche 14 avril dernier à Lyon.

Commentaires

-