Etats-Unis: deux morts dans une fusillade à l'université Central Michigan

Fusillade

Etats-Unis: deux morts dans une fusillade à l'université Central Michigan

Publié le :

Vendredi 02 Mars 2018 - 16:02

Mise à jour :

Vendredi 02 Mars 2018 - 17:07
Deux personnes ont été tuées ce vendredi par un tireur qui a ouvert le feu sur le campus d'une université du Michigan. Un suspect a été identifié. Présenté comme "dangereux", il était toujours en fuite dans la soirée.
© Spencer Platt / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un individu a ouvert le feu sur le campus d'une université du Michigan aux Etats-Unis ce vendredi 2 faisant deux morts. Selon le compte Twitter de l'université de Central Michigan à Mount Pleasan, les tirs ont eu lieu au niveau du pavillon Campbell. Un important dispositif de police a été déployé. 

Le tireur aurait pris la fuite à pied. Une procédure de mise en sécurité des étudiants a été déclenchée et était toiujours en cours en fin d'après-midi. Les médias américains parlent du tireur présumé, fugitif, comme étant dangereux. 

La police du campus de Central Michigan a confirmé que deux personnes ont été abattues dans le pavillon Campbell de l'université. Cependant, il ne s'agirait pas d'étudiants. La police envisagerait la piste d'un "incident domestique" qui aurait dégénéré. Aucune autre personne n'aurait été blessée et le tireur est toujours en fuite.

Selon le compte Twitter de la ville de Mount Plaisant, "le suspect est un homme noir de 19 ans et d'environ 1,75 mètre nommé James Eric Davis, Jr. Il est considéré comme armé et dangereux"

Ces coups de feu font suite à la terrible fusillade dans le lycée de Parkland en Floride où 17 jeunes avaient été tués par un ancien élève muni d'un fusil semi-automatique de type AR-15. Fin février, un professeur armé s'est retranché dans un lycée de Dalton (Géorgie) et aurait fait feu au moins une fois sans faire de victime.

Lire aussi - Fusillade en Floride: "même sans arme", Trump serait rentré dans l'université pour intervenir

Ces incidents ont ravivé le débat sur le contrôle des armes aux Etats-Unis. Donald Trump, largement soutenu par la NRA -le puissant lobby des armes- durant sa campagne, a promis des mesures. Il a notamment proposé de renforcer la vérification des antécédents pour délivrer un permis de port d'arme. Il avait également suggéré d'armer les professeurs.

"Si un potentiel +tireur fou+ savait qu'une école compte un grand nombre de professeurs (et autres) très bons tireurs qui feraient feu instantanément, ce fou n'attaquerait JAMAIS l'école (...) Problème résolu", avait tweeté le président des Etats-Unis.

Deux personnes ont été tuées lors d'une fusillade sur un campus aux Etats-Unis.

Commentaires

-