Attentat de Strasbourg: Chérif C. en fuite, chasse à l'homme exceptionnelle

Attentat de Strasbourg: Chérif C. en fuite, chasse à l'homme exceptionnelle

Publié le :

Mercredi 12 Décembre 2018 - 16:04

Mise à jour :

Mercredi 12 Décembre 2018 - 16:11
© PASCAL GUYOT / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Chérif C., l'auteur présumé de l'attentat de Strasbourg, est en fuite. Les cas d'attaques terroristes dont les auteurs parviennent à prendre la fuite sont exceptionnels depuis le début de la vague d'attentas islamistes qui a secoué la France.

 C'est une chasse à l'homme à grande échelle qui a été lancée depuis mardi 11 au soir, suite à la fusillade perpétrée à Strasbourg qui a fait au moins deux morts, une troisième victime étant en état de mort cérébrale.

Le suspect, Chérif C., a réussi à prendre la fuite. Rapidement identifié grâce à un élément que l'homme a livré au taxi qu'il a pris en otage pour quitter la scène de l'attentat, il est depuis recherché. Cette attaque est le troisième attentat mortel de 2018 après celui de Trèbes (un mort) et du quartier de l'Opéra à Paris (un mort). Mais contrairement au deux cas précédent, le terroriste présumé est en fuite. Il s'est extrait des leiux de l'attaque, blessé, et n'a pas cherché à se retrancher dans un lieu (comme à Trèbes) ou à se confronter directement aux forces de l'ordre comme à Paris.

Une configuration qui n'est pas une première certes, mais qui est un cas de figure plutôt minoritaire dans les attentats à dominante islamiste, en rappelant que mercredi à mi-journée, cette motivation n'est encore qu'à l'état d'hypothèse, l'attaque n'ayant pas été revendiquée.

Lire aussi - Attentat de Strasbourg: Cherif C. pourrait déjà être loin

Le dernier cas d'acte terroriste avec un suspect en fuite et une chasse à l'homme remonte au 9 août 2017 à Levallois-Perret dans les Hauts-de-Seine. Hamou Benaltrèche, un ressortissant algérien percute un groupe de militaires de l'opération Sentinelle –faisant six blessés– avant de s'enfuir. Sa cavale sera d'assez courte durée: il sera stoppé dans sa fuite à Leulinghen-Bernes dans le Pas-de-Calais, à plus de 250 kilomètres du lieu de l'attaque (voir ici). Le suspect sera blessé de plusieurs balles en tentant de forcer un barrage. Pour trouver une vaste chasse à l'homme sur plusieurs jours dans le cadre d'une affaire terroriste se déroulant en France, il faut remonter aux attaques du 13 novembre 2015 et à l'assaut de Saint-Denis, cinq jours plus tard.

Voir aussi:

Attentat de Strasbourg: Chérif C., l'identification du suspect de la fusillade confirmée

Attentat de Strasbourg: qui est Chérif C. le terroriste présumé?

La fuite d'un terroriste après une attaque est un cas rare.


Commentaires

-