Attentats de Paris: le 3e kamikaze du Bataclan identifié

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 09 décembre 2015 - 10:31
Image
Attentats Paris 13 nov 2015 Bataclan Policiers
Crédits
©Christian Hartmann/Reuters
Le troisième kamikaze du Bataclan a été identifié.
©Christian Hartmann/Reuters
Près d'un mois après les attentats de Paris, les enquêteurs viennent d'identifier le 3e kamikaze du Bataclan. Il s'agit de Foued Mohamed-Aggad, un jeune djihadiste originaire de Strasbourg. Il était parti en Syrie fin 2013.

Les familles des victimes vont désormais pouvoir mettre un nom et un visage sur l'un des trois tueurs du Bataclan. Après plus de trois semaines d'enquête et alors que les deux autres kamikazes ont déjà été identifiés, l'identité du dernier vient d'être dévoilée après un long et minutieux travail fourni par la police technique et scientifique. Une information confirmée par le Premier ministre, Manuel Valls ce mercredi matin. Il s'agit de Foued Mohamed-Aggad, un jeune djihadiste originaire de Strasbourg et âgé de 23 ans. Connu de la police strasbourgeoise pour son passé de délinquant de droit commun, il était fiché "S" d'après les informations de France 2.

Selon Le Parisien, lui et son frère aîné Karim (actuellement en prison), seraient issus d'une fratrie de quatre enfants, et auraient rejoint la Syrie à la fin de l'année 2013, en compagnie de huit autres amis, venus du quartier de la Meinau. Parmi eux, deux auraient trouvé la mort sur la zone de combat syrienne tandis les six autres auraient regagné leur quartier aux mois de février et mars 2014 avec Karim avant d'être interpellés en  mai de la même année. Seul Foued Mohamed-Aggad serait resté en Syrie avant de revenir en France pour participer aux attentats les plus meurtriers jamais commis sur le sol français et mourir en martyr.

Le 13 novembre dernier, avec Ismaël Omar Mostefaï et Amy Amimour, il a actionné une ceinture d'explosifs dans la salle de spectacles, Le Bataclan, à Paris, où 90 personnes ont été tuées. Très vite, les premières identifications ont été faites. Le premier était âgé de 29 ans. D'origine algérienne, l'homme, né le 21 novembre 1985 à Courcouronnes dans l'Essonne, vivait depuis quelques années à Chartres. Il avait pu être identifié grâce à un doigt arraché retrouvé dans la salle de concerts. Huit fois condamné pour des délits de droit commun, ce jeune père de famille faisait l'objet d'une fiche "S" pour "Sûreté de l'Etat" depuis 2010, en raison de sa radicalisation islamiste.

Le second s'appelait Samy Amimour. Cet homme de 28 ans et originaire de Drancy était connu de la justice anti-terroriste pour avoir été "mis en examen le 19 octobre 2012" pour association de malfaiteurs en lien avec une entreprise terroriste. Placé sous contrôle judiciaire, il avait disparu à l'automne 2013 pour se rendre en Syrie. Un mandat d'arrêt international avait alors été délivré contre lui. 

 

À LIRE AUSSI

Image
Samy Amimour, l'un des kamikazes du Bataclan.
Attentats de Paris: Samy Amimour se serait entraîné au tir aux côtés de policiers
Samy Amimour, l'un des kamikazes du Bataclan, se serait exercé au maniement des armes en 2012 au sein de l'ANTP, l'Association nationale de tir de la police, selon les...
01 décembre 2015 - 12:06
Société
Image
Policiers attentats de Paris
Attentats de Paris: Ismaël Omar Mostefaï, l'un des terroristes du Bataclan
Au surlendemain des attentats de Paris, l'un des assaillants du Bataclan a été identifié: il s'agissait d'Ismaël Omar Mostefaï, un ancien délinquant vivant à Chartres ...
15 novembre 2015 - 09:42
Politique
Image
La police évacue des civils et des blessés près du Bataclan le 13 novembre 2015.
Attentats de Paris: "ça a été l'enfer", témoigne un rescapé du Bataclan (VIDEO)
Julien Pearce, journaliste à Europe-1, était au concert du Bataclan lors de l'attaque terroriste de vendredi qui y a fait au moins 83 morts. Sorti de ce carnage indemn...
14 novembre 2015 - 11:06
Société
Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don