Cocaïne: un passager portait de "fausses fesses" remplies de drogue

Cocaïne: un passager portait de "fausses fesses" remplies de drogue

Publié le :

Mercredi 14 Février 2018 - 09:26

Mise à jour :

Mercredi 14 Février 2018 - 09:35
©AFP PHOTO / PORTUGUESE POLICE HANDOUT
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

A l'aéroport de Lisbonne (Portugal), un passager en provenance du Brésil a été arrêté avec de "fausses fesses" contenant environ un kilo de cocaïne. Selon un communiqué de la police publié mardi, il y avait assez de poudre blanche pour confectionner 5.000 doses individuelles

Sa technique pour dissimuler la drogue a été un échec. A l'aéroport de Lisbonne (Portugal), un passager en provenance du Brésil a été arrêté avec de "fausses fesses" contenant environ un kilo de cocaïne. Visiblement, il y avait assez de poudre blanche pour confectionner 5.000 doses individuelles, a indiqué mardi 13 la police dans un communiqué tout en prenant le soin de ne pas préciser la partie du corps sur laquelle la cocaïne a été trouvée.

En revanche, la police a accompagné le document de plusieurs photos montrant un maillot de bain multicolore doté de deux sacs marron sur la partie postérieure. De leurs côtés, plusieurs médias locaux, comme le quotidien Publico, ont confirmé que le passager portait bien des "fausses fesses" remplies de drogue sous son vêtement de plage. Il aurait également avalé des sachets de cocaïne.

D'après les forces de l'ordre, un autre homme a également été interpellé, cette fois-ci à la gare principale de Lisbonne. Il est soupçonné d’être le destinataire de la cargaison. Agés de 32 et 40 ans, ils sont tous deux poursuivis pour trafic de drogue. 

Lire aussi - Cocaïne: plus accessible et plus pure, cette drogue fait des ravages

A noter qu'en France, le transport, la détention, l'offre, la cession, l'acquisition ou l'emploi illicites de stupéfiants sont punis de dix ans d'emprisonnement et de 7,5 millions d'euros d'amende.

Comme le stipule le code pénal, "est puni des mêmes peines le fait de faciliter, par quelque moyen que ce soit, l'usage illicite de stupéfiants, de se faire délivrer des stupéfiants au moyen d'ordonnances fictives ou de complaisance, ou de délivrer des stupéfiants sur la présentation de telles ordonnances en connaissant leur caractère fictif ou complaisant".

Un passager avec de "fausses fesses" remplies de cocaïne a été interpellé à l'aéroport de Lisbonne.

Commentaires

-