Des Gilets jaunes ont-ils été parqués dans un entrepôt le 14 juillet? (vidéo)

Des Gilets jaunes ont-ils été parqués dans un entrepôt le 14 juillet? (vidéo)

Publié le :

Mardi 16 Juillet 2019 - 10:03

Mise à jour :

Mardi 16 Juillet 2019 - 10:24
© Kenzo TRIBOUILLARD / AFP
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Des images montrant des Gilets jaunes emmenés dans un entrepôt du 18e arrondissement le 14 juillet ont soulevé une vague d'indignation sur les réseaux sociaux, certains n'hésitant pas à comparer les lieux à un camp de concentration.

Des Gilets jaunes "parqués" dans un "entrepôt" pour avoir sifflé Emmanuel Macron lors du défilé du 14 juillet. Les images montrant des manifestants interpellés et emmenés en bus dans un grand bâtiment d'une zone industriel ont beaucoup fait parler, certains n'hésitant pas à comparer les lieux à un camp d'enfermement voire à un camp de concentration.

"Un car de police est venu et on nous a fait monter en nous disant qu’on allait dans le commissariat du 8e. Un ami à moi a été envoyé là-bas. Sauf que dans le bus, des manifestants qui connaissent bien Paris ont compris que ce n’était pas la bonne route", a ainsi témoigné une des interpellées.

De quoi alimenter une nouvelle fois l'idée d'une justice d'exception pour les Gilets jaunes. Mais les lieux en question étaient bien destinés à l'accueil de personnes interpellés. Il s’agit du commissariat Hébert, situé rue de l’Évangile, dans le 18e arrondissement de Paris, relève CheckNews.

Voir: Festivités du 14-Juillet et victoire de l'Algérie: 282 interpellations en France

Certes assez peu accueillant avec ses tags et ses toilettes de chantier, il s'agit d'un ancien bâtiment de la SNCF désormais utilisé par les forces de l'ordre lorsque des évènements comme les manifestations impliquent de nombreuses interpellations.

Sur place, les personnes arrêtées auraient passé environ deux heures pendant lesquelles elles ont subi une fouille (tout en pouvant conserver leur téléphone) et un contrôle d'identité avant d'être pour la plupart relâchées. On ignore combien exactement de Gilets jaunes ont été emmenés dans ce lieu en particulier.

Selon le parquet de Paris, des 166 interpellations qui ont eu lieu en marge du défilé du 14 juillet, 38 ont mené à une garde à vue, précise LCI.

Lire aussi:

Drouet, Nicolle et Rodrigues dénoncent des arrestations arbitraires le 14 juillet (vidéo)

Des dizaines de Gilets jaunes ont été interpellés en marge du défilé du 14 juillet.


Commentaires

-