Deux enfants poignardés à mort dans les Vosges, la mère suspectée

Deux enfants poignardés à mort dans les Vosges, la mère suspectée

Publié le 21/03/2019 à 13:03 - Mise à jour à 13:08
© JACQUES DEMARTHON / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Deux enfants de 4 et 10 ans ont été retrouvés morts au domicile de leur mère, mercredi 20 au soir dans les Vosges. La mère, en état de choc, n'a pas pu être interrogée et a été internée.

La mère n'a pas pu être entendue au regard de son état après le drame, mais déjà la thèse d'un double infanticide est évoquée. Ses deux enfants, un garçon et une fille de 4 et 10 ans, ont été retrouvés à ses côtés, poignardés à plusieurs reprises.

Le drame s'est déroulé à Neufchâteau (Vosges) mercredi dans la soirée. Les secours ont reçu l'appel de la mère qui demandait de l'aide à son domicile. Des équipes du SMUR et des pompiers ont été dépêchées sur place et ont découvert un terrible spectacle.

Les deux enfants avaient été poignardés au niveau d'organes vitaux, tandis que "prostrée et délirante, la mère ne demandait qu'une chose, mourir", rapporte Vosges-Matin. "Ne pouvant être entendue au regard de son état psychologique, elle a été internée". Les techniciens en identification criminelle ont été convoqués sur les lieux.

La trentenaire était en instance de divorce et vivait séparée de son mari depuis le mois d'août. Si elle apparaît comme suspecte dans ce double meurtre, les enquêteurs ne pourront l'interroger que lorsque son état le permettra. Aucune autre piste n'avait été évoquée au lendemain du drame.

Voir: Un père et ses deux fillettes retrouvés morts à leur domicile

Une cellule psychologique doit être mise en place par la ville à destination des élèves fréquentant l'école des deux petites victimes.

Un drame analogue s'est produit la semaine passée en Dordogne. Les deux fillettes d'un couple en instance de divorce avaient été retrouvées mortes au côté de leur père également décédé.

Lire aussi:

Bébé jeté du 7e étage: une mère infanticide condamnée à huit ans de prison

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


PARTAGER CET ARTICLE :


La mère a été internée en attendant de pouvoir être interrogée.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-