Disparition de la petite Maëlys: les parents demandent à Nordahl L. de "révéler tout ce qu'il sait" [MAJ]

Disparition de la petite Maëlys: les parents demandent à Nordahl L. de "révéler tout ce qu'il sait" [MAJ]

Publié le 28/09/2017 à 18:46 - Mise à jour à 19:13
©Capture d'écran BFM
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Les parents de la petite Maëlys de Araujo, disparue depuis plus d'un mois, se sont exprimés pour la première fois depuis le début de l'affaire lors d'une conférence de presse ce jeudi. Dans un message vibrant, ils ont appelé le principal suspect, mis en examen, à parler et dire exactement ce qu'il s'est passé cette nuit-là, devant la salle polyvalente de Pont-de-Beauvoisin en Isère.

DISPARITION DE MAELYS - Il y a maintenant un mois leur enfant leur était enlevé. Pour la première fois depuis le début de l'affaire Maëlys, ce jeudi 28, les parents de la petite fille de bientôt neuf ans se sont exprimés devant les médias au cours d'une conférence de presse. Ils étaient jusque-là restés silencieux, hormis quelques confidences par leur avocat sur le comportement étrange de Nordahl Lelandais qu'ils avaient remarqué au cours de la soirée.

Une prise de parole brève, à peine sept minutes trente, mais poignante. Après une brève introduction de leur avocat, le père Joachim puis la mère Jennifer, les parents de Maëlys, ont pris la parole, chacun au bord des larmes. Ils ont lancé un "appel à la vérité" visant explicitement une personne: Nordahl Lelandais.

"Nous lui demandons de révéler tout ce qu'il sait. Son comportement (...) ne nous convainc pas de sa bonne foi", a annoncé la mère, la voix chevrotante, brisée par l'émotion. "Il doit réflechir et se poser beaucoup de questions depuis sa cellule". Les parents ont expliqué qu'ils ont connaissance d'"indices graves et concordants" ne laissant guère de doutes sur son implication dans la disparition de la petite fille même s'ils ont précisé qu'ils tiennent aussi au respect de "la présomption d'innocence".

Les parents ont tenu à ajouter qu'ils n'ont strictement aucun lien avec Nordahl Lelandais. "Nous ne connaissions pas cet individu, Maëlys ne le connaissait pas", précisant qu'il n'y a eu aucune altercation contrairement à ce que certaines informations laissaient entendre. Plusieurs sources assuraient en effet que le père aurait eu des échanges tendus avec l'ancien militaire de 34 ans en constatant que celui-ci passait du temps avec Maëlys et lui montrait des vidéos de chiens, l'homme en question ayant exercé la profession de dresseur canin.

Dans une ambiance pesante, la mère, Jennifer de Araujo, finira sa déclaration par une phrase poignante: "Nous pensons à elle, elle nous manque chaque jour, chaque seconde. (...) Le 5 novembre elle aura neuf ans...".

Conformément à ce qui a été annoncé en préalable de la déclaration, aucune question n'a été posée.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


PARTAGER CET ARTICLE :


"Nous pensons à elle, elle nous manque chaque jour, chaque seconde" confie dans un sanglot étouffé la mère.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-