Disparition de Lucas Tronche: Nordahl Lelandais n'est pas lié à l'affaire selon la police

Disparition de Lucas Tronche: Nordahl Lelandais n'est pas lié à l'affaire selon la police

Publié le :

Mardi 27 Février 2018 - 16:52

Mise à jour :

Mardi 27 Février 2018 - 17:00
©Twitter
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Les enquêteurs ont procédé à des vérifications quant à l'emploi du temps de Nordahl Lelandais dans le cadre de l'enquête sur la disparition de Lucas Tronche. Ils ont finalement écarté la piste concernant l'ancien militaire, qui a avoué son implication dans la mort de la petite Maëlys.

Nordahl Lelandais n'est pas lié à la disparition de Lucas Tronche d'après les enquêteurs. Depuis janvier dernier, les policiers en charge de l'enquête vérifiaient les détails de l'emploi du temps de l'ancien militaire au moment de la disparition de l'adolescent, en mars 2015.

Mais les policiers ont déclaré au Midi Libre ce mardi 27 qu'après enquête, Nordahl Lelandais, qui a avoué le meurtre de la petite Maëlys, n'avait pas pu faire disparaître l'adolescent de 15 ans.

A voir aussi: En plus des affaires Maëlys et Noyer, Nordahl Lelandais impliqué dans 2 autres disparitions?

"Effectivement, la téléphonie de Nordahl Lelandais le positionne en Isère, et pas dans le Gard le 18 mars 2015", a expliqué une source proche de l'enquête.

"Il a plusieurs téléphones à cette période-là, mais celui qu'il utilise habituellement borne sans discontinuer sur sa région. (…) Il n'y a aucun trou dans sa téléphonie qui pourrait lui laisser le temps de venir depuis l'Isère jusqu'à Bagnols-sur-Cèze, et les contacts téléphoniques qu'il a ce jour-là sont ses contacts habituels", a renchéri une autre source.

A la vue de ces éléments, il apparaît impossible que l'ancien militaire soit lié à cette disparition.

Nordahl Lelandais est par contre mis en examen pour l'assassinat d'Arthur Noyer, qu'il nie. Il a aussi reconnu avoir tué la petite Maëlys, âgée de neuf ans, en août dernier. Mercredi 14 février, il a conduit les enquêteurs sur les lieux où étaient cachés les restes de l'enfant à Saint-Franc en Savoie.

Depuis, le principal suspect de cette affaire n'a pas expliqué les circonstances du drame en détail: il a en effet refusé de s'exprimer. Il a simplement assuré qu'il avait tué l'enfant "par accident".

Pour les enquêteurs, Nordahl Lelandais n'est pas lié à la disparition de Lucas Tronche dans le Gard en 2015.


Commentaires

-