Disparition de Maëlys: son avocat Alain Jakubowicz sort du silence

Disparition de Maëlys: son avocat Alain Jakubowicz sort du silence

Publié le :

Lundi 04 Décembre 2017 - 11:51

Mise à jour :

Mardi 05 Décembre 2017 - 08:14
Ce lundi, l'avocat de Nordahl Lelandais, Maître Alain Jakubowicz, sort du silence et prendra la parole sur un plateau télé pour contrer le "réquisitoire" qu'a été selon lui conférence de presse du procureur de la République de Grenoble jeudi. Le contenu de son intervention est très attendu.
©Capture d'écran
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

AFFAIRE MAËLYS - L'avocat va-t-il faire des révélations après avoir joué dans un premier temps la stratégie du silence intégral? Maître Alain Jakubowicz qui assure depuis fin septembre la défense de Nordahl Lelandais, le principal suspect dans l'enlèvement de Maëlys de Araujo va en effet s'exprimer ce lundi 4, à 19h30 sur le plateau de BFMTV.

"Je vous demande de respecter la ligne de défense que j'ai fixée et ma ligne est de ne pas vous répondre" expliquait l'avocat mardi 21 novembre, le jour de l'audience de la cour d'appel de Grenoble devant examiner la requête en annulation déposée par la défense. Alain Jakubowicz verrouillait jusque-là la communication autour de son client et surtout n'axait pas la stratégie de la défense sur les faits. Certes son client contestait toutes les accusations portées contre lui, mais la défense ne détaillait pas devant la presse la version des faits de son client

Voir: Disparition de Maëlys: l'avocat de Nordahl L. donne sa version des faits

Mais à écouter Alain Jakubowicz, la conférence de presse tenue par le procureur de la République de Grenoble à l'issue de l'audition devant les juges d'instruction de son client a été la goutte d'eau qui a fait déborder le vase.

 

Le procureur Jean-Yves Coquillat a notamment évoqué dans le détail l'emploi du temps de la soirée et a laissé entendre que la suspicion des juges d'instruction reposait sur la proximité entre la disparition de l'enfant de la soirée, à 2h45, un déplacement hors de la salle des fêtes de Nordahl Lelandais, et la mise en mode avion de son téléphone mobile. Des éléments qui ont justifié notamment la mise en examen de l'ancien militaire pour meurtre (il ne l'était jusqu'à jeudi que pour enlèvement), malgré ses dénégations. De plus a été évoquée lors de cette conférence l'image tirée d'une caméra de vidéosurveillance montrant un véhicule présentant des similitudes avec celui de Nordahl Lelandais et ayant sur le siège passager une silhouette vêtue de blanc.

Aller plus loin: Affaire Maëlys: l'enquête se précise sur ce qu'il s'est passé la nuit du drame

Reste à savoir si Maître Alain Jakubowicz profitera de son passage télévisuel pour réitérer les dénégations de son client, ou s'il apportera même en direct un élément qui pourrait remettre en cause l'hypothèse de l'innocence de son client contre lequel un faisceau conséquent de suspicions repose, sans pour l'instant de preuve irréfutable autre que la trace ADN montrant que la fillette a été un moment ou l'autre de la soirée présente dans son véhicule.

L'avocat de Nordahl Lelandais s'exprime pour la première fois.


Commentaires

-