Dordogne: des chasseurs retrouvent un corps momifié

Dordogne: des chasseurs retrouvent un corps momifié

Publié le :

Mardi 02 Octobre 2018 - 10:28

Mise à jour :

Mardi 02 Octobre 2018 - 13:08
© JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Des chasseurs ont retrouvé un corps momifié grâce à leurs chiens samedi en fin de matinée en Dordogne, au lieu-dit Les Boursières. Une enquête a été ouverte et le cadavre va subir une autopsie qui permettra une identification.

Ils ont fait une découverte macabre. Des chasseurs ont trouvé un cadavre grâce à leurs chiens samedi 29 "au milieu de nulle part" en Dordogne, dans le massif forestier de Saint-Martin-de-Gurson.

Fait pour le moins surprenant: le corps en état de décomposition était momifié. Recroquevillé sur lui-même le cadavre était couché sur le dos avec les mains relevées, comme s'il avait chuté selon Sud-Ouest.

Le cadavre découvert dans la matinée serait celui d'un homme "assez âgé" selon le parquet de Bergerac qui n'a en outre pas indiqué depuis, approximativement, combien de temps le corps pouvait se trouver là.

A voir aussi: Essonne - il découvre le cadavre de son fils momifié à son domicile, la brigade criminelle se saisit de l'enquête

"Il n'y a pas de raison de penser que la mort est suspecte", a aussi précisé l'administration. Une autopsie va tout de même être réalisée dans la semaine à l'institut médico-légal (IML) de Bordeaux, afin d'identifier la victime retrouvée grâce au flair des chiens de chasse.

"Désorienté, peut-être atteint de maladie, il aurait pu errer et mourir d'épuisement", selon l'hypothèse la plus probable relayée par le journal régional. Pourtant aucune disparition n'a été signalée dans les environs de Saint-Martin-de-Gurson. Les gendarmes de Vélines, à une dizaine de kilomètres de là, sont chargés de l'affaire.

A lire aussi:

Pour venger son chat, il tue son voisin au fusil de chasse

Limoges: un chasseur de faisan blesse grièvement une fillette de 10 ans

Lot-et-Garonne: un chasseur a le bras arraché lors d'un accident de tir

Ce sont les chiens des chasseurs qui ont permis la découverte du corps.


Commentaires

-