Eure: une femme retrouvée morte dévorée par ses chiens

Eure: une femme retrouvée morte dévorée par ses chiens

Publié le :

Vendredi 16 Février 2018 - 18:47

Mise à jour :

Vendredi 16 Février 2018 - 18:54
© CHARLY TRIBALLEAU / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Une sexagénaire a été retrouvée morte à son domicile de Rouvray, dans l'Eure, mardi. Son corps avait été dévoré par ses six chiens. Ce sont ses voisins qui ont donné l'alerte, ils étaient inquiets de ne plus la voir promener ses animaux et elle ne répondait pas au téléphone.

Une femme âgée de 60 ans a été retrouvée morte dévorée par ses chiens mardi 13 à son domicile de Rouvray, dans l'Eure. Ce sont ses voisins qui ont alerté les gendarmes qui sont intervenus.

Ils s'étaient inquiétés de ne plus la voir sortir ses animaux depuis trois semaines. De plus, elle ne répondait plus au téléphone selon Ouest-France.

A voir aussi: Roubaix - attaquée par des rats dans son sommeil, une adolescente paraplégique mordue plus de 200 fois

Les militaires ont alors forcé la porte de l'appartement de la victime et découvert cinq bergers malinois affamés et les restes d'un crâne humain.

Selon les premiers pas de l'enquête le sixième des cinq chiens encore vivants a aussi été mangé par ses congénères. Quant aux restes de corps humain, ils vont être analysés et autopsiés par l'Institut de recherche criminelle de la gendarmerie (IRCGN).

La date de la mort va être très difficile à déterminer par les enquêteurs. Les causes du décès de la sexagénaire aussi. En effet, elle était malade selon son dossier médical.

Les gendarmes se demandent donc si elle n'est pas morte avant que les chiens, démunis et sans aucune autre source de nourriture, ne la mange. L'enquête va donc suivre son cours et les gendarmes devront faire la lumière sur ces interrogations.

En attendant les six bergers malinois n'ont pas été euthanasiés, comme c'est parfois le cas pour les animaux jugés violents. Rien encore ne permet de prouver qu'ils ont tué leur maîtresse.

Après avoir été examinés par un vétérinaire, les six animaux ont été confiés à la ville de Rouvray.

Les gendarmes ont découvert les restes du crâne de la victime à son domicile près de cinq de ses chiens, affamés.


Commentaires

-