Guerres de bandes: deux adolescents tués en une nuit en Ile-de-France

Guerres de bandes: deux adolescents tués en une nuit en Ile-de-France

Publié le :

Mercredi 24 Octobre 2018 - 11:53

Mise à jour :

Mercredi 24 Octobre 2018 - 12:03
© DENIS CHARLET / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Deux adolescents ont trouvé la mort au cours de la même nuit, mardi soir, à Sarcelles et dans le 20e arrondissement de Paris. La conséquence de deux règlements de comptes dont au moins un entre bandes rivales qui interviennent après une succession de décès de mineurs en Ile-de-France, dans des circonstances analogues.

Le premier avait 17 ans, le second en avait 16. Deux adolescents sont morts dans la nuit de mardi 23 à ce mercredi 24 en Ile-de-France au cours de ce qui semble s'apparenter à des règlements de comptes. Des drames entre lesquels aucun lien n'a été établi au lendemain des faits, mais qui s'inscrivent dans une succession de décès survenus dans de telle circonstance.

Le premier meurtre a eu lieu à Sarcelles, vers 19H30 près de la gare RER de cette ville populaire de banlieue parisienne. De nombreux points restaient à établir ce mercredi, mais les premiers éléments semblent évoquer un règlement de comptes. Plusieurs bâtons auraient en effet été retrouvés sur place selon BFMTV. L'enquête devra cependant confirmer qu'il s'agit de l'arme du crime.

Quelques heures plus tard, dans le 20e arrondissement, les policiers ont été alertés qu'une bagarre avait éclaté entre deux groupes de jeunes boulevard Mortier. Ils ont découvert un adolescent de 16 ans qui gisait sur le pavé. Hospitalisé en urgence, il a été déclaré mort dans les heures qui ont suivi.

Voir: Collégien mort aux Lilas - quatre adolescents placés en détention

Les policiers ont interpellé trois suspects dont un armé et un autre dont les vêtements étaient maculés de sang, rapporte Le Parisien qui livre également le détail des nombreuses armes découvertes abandonnées dans le secteur: "quatre aérosols de gaz lacrymogène, deux étuis de cartouche de fusil calibre 12, une balle de gomme-cogne, une lame de couteau sans manche de 30 cm, un couteau, des battes de base-ball, des béquilles, des barres de fer, (...) une hache et une perceuse sans fil". Il s'agirait d'un règlement de comptes entre les bandes du quartier Justice et de la place des Fêtes.

Il y a dix jours, un collégien de 13 ans est mort après avoir été frappé aux Lilas (Seine-Saint-Denis). Quatre suspects âgés de 15 à 16 ans ont été écroués. La victime aurait reçu "un coup de pied" alors qu'il se trouvait au sol, après une altercation avec un groupe armé de bâtons, de barres de fer et d'un pistolet de paintball, selon une source proche de l'enquête.

Un mois plus tôt, un garçon âgé lui de 16 ans avait été tué de plusieurs balles dans une cité de Saint-Denis, à l'autre extrémité du département.

Lire aussi:

Ris-Orangis: tabassé et laissé pour mort dans la rue à 16 ans

Quatre adolescents ont été tués dans des rixe en Ile-de-France depuis un mois.


Commentaires

-