Hérault: ils discutent au téléphone alors qu'ils sont au volant, ils créent un accident chacun

Hérault: ils discutent au téléphone alors qu'ils sont au volant, ils créent un accident chacun

Publié le :

Mercredi 02 Janvier 2019 - 12:07

Mise à jour :

Mercredi 02 Janvier 2019 - 12:12
© PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Deux infirmiers libéraux discutaient au téléphone alors qu'ils étaient chacun dans leur voiture sur une route de l'Hérault mardi. Ils ont provoqué un accident chacun. Trois personnes ont été blessées au total.

Ce double accident illustre encore une fois la dangerosité de téléphoner au volant. Mardi 1er janvier, deux infirmiers libéraux discutaient pas téléphone sur une même route dans l'Hérault, à la Grande-Motte.

Le premier a appelé le second pour lui confier une mission. Mais dans le même temps, il a perdu le contrôle de son véhicule et a heurté un camping-car qui était garé sur le bord de la route.

Là, le second infirmier a lui aussi eu un accident, sans dommage cette fois-ci a indiqué France 3 Occitanie.

A voir aussi: Téléphone au volant: 40 PV en moins de trois heures sur l'A36

Les deux soignants ont été blessés, tout comme une femme âgée de 60 ans qui était dans le camping-car au moment de l'impact.

Téléphoner au volant est interdit en France. Cette pratique est réputée pour amoindrir la concentration des conducteurs et multiplie par trois le risque d'accidents selon la Sécurité routière.

A noter aussi que les kits mains-libres sont aussi interdits depuis 2015. Conduire avec un téléphone à la main ou avec un dispositif à l'oreille est passible d'une amende de 135 euros et d'un retrait de trois points du permis de conduire.

D'ailleurs, toute oreillette produisant du son est aussi interdite pour les cyclistes.

A lire aussi:

Les Pays-Bas vont interdire les téléphones portables à vélo

Collision dans l'Aisne: le chauffeur du camion était au téléphone

Vitesse, insultes, téléphone: les Européens se partagent les torts au volant

Les deux infirmiers étaient au téléphone lorsqu'ils ont chacun perdu le contrôle de leur véhicule.

Commentaires

-