Hérault: une aide-soignante vole 11.000 euros à un patient d'un EHPAD

Agde

Hérault: une aide-soignante vole 11.000 euros à un patient d'un EHPAD

Publié le :

Mardi 03 Juillet 2018 - 19:29

Mise à jour :

Mardi 03 Juillet 2018 - 19:30
Une aide-soignante est accusée d'avoir volé 11.000 euros au patient d'un EHPAD, une maison de retraite, d'Agde, dans l'Hérault. La jeune femme aurait pris la somme sur le compte bancaire du nonagénaire avec qui elle avait lié une amitié.
©MichaelaRehle/Reuters
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Une jeune aide-soignante salariée dans une maison de retraite d'Agde, dans l'Hérault, est accusée d'avoir volé 11.000 euros à un patient. Elle est visée par une plainte pour vol sur une personne vulnérable et utilisation frauduleuse d'une carte bancaire, comme l'a relaté France 3 Occitanie.

Les faits se seraient déroulés entre le 1er et le 20 juin derniers. C'est la famille d'un patient de l'EHPAD (Etablissement d'Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes), âgé de 94 ans, qui a saisi la justice après s'être aperçue de retraits suspects et irréguliers.

La jeune femme de 26 ans est accusée d'avoir lié des liens d'amitié avec son patient de lui avoir ensuite subtilisé sa carte bleue, et même noté le code dans un carnet.

A voir aussi: Loire - plusieurs hommes arrêtés après avoir volé 12.000 téléphones

Confondue par des caméras de vidéo surveillance de magasins, de la région de Marseille notamment, la jeune femme a aussi été mise à mal par une perquisition.

A son domicile, les enquêteurs du commissariat d'Agde ont aussi découvert des formules de chèques appartenant au vieil homme. En outre avec la carte bleue de ce dernier, elle est accusée d'avoir acheté des vêtements, des accessoires ou encore des produits de luxe.

La jeune femme a déjà été condamnée pour des vols par le passé. Interpelée mardi 26, comparaîtra en janvier prochain. Elle est pour le moment placée sous contrôle judiciaire depuis la fin de sa garde a vue.

L'aide-soignante de la maison de retraite "Les jardins du Brescou" a été licenciée par son employeur. Elle y travaillait en CDD (contrat à durée indéterminée).

L'aide-soignante est accusée d'avoir volé un vieil homme avec qui elle avait tissé des liens d'amitié.

Commentaires

-