Il avait participé au viol et au meurtre de 4 jeunes filles: Jean-Louis Jourdain est mort en prison

Il avait participé au viol et au meurtre de 4 jeunes filles: Jean-Louis Jourdain est mort en prison

Publié le :

Mardi 12 Mars 2019 - 19:35

Mise à jour :

Mardi 12 Mars 2019 - 19:39
©DR
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Jean-Louis Jourdain est mort au début du mois de mars, en détention, des suites d'une longue maladie. Avec son frère Jean-Michel, il avait enlevé quatre jeunes filles à la sortie d'un carnaval avant de les violer et de les tuer. L'affaire avait traumatisé la France.

Il a commis avec son frère un crime atroce qui avait traumatisé la France et avait même poussé le président Jacques Chirac à prendre la parole. Jean-Louis Jourdain est mort à l'âge de 59 ans, en détention à Caen, des suites d'une longue maladie. Il est décédé le 6 mars mais l'information n'a été révélée que ce mardi 12. Avec son frère Jean-Michel, il avait participé à l'enlèvement, au viol et à l'assassinat de quatre jeunes filles à la sortie d'un carnaval.

L'affaire éclate la nuit du 11 au 12 février 1997 au Portel dans le Pas-de-Calais. Les frères Jourdain, des ferrailleurs habitant à Dannes et âgés de 35 et 38 ans prennent en auto-stop Audrey et Isabelle Ruffin, ainsi qu'Amélie et Peggy Merlin, des amies qui étaient allées à la fête ensemble. Les malheureuses, qui portaient des costumes de carnaval, seront violées, tuées et dissimulées à la hâte sur une plage du Touquet non loin d'un bunker allemand de la Seconde Guerre mondiale. L'autopsie montrera des traces d'une violence particulièrement barbare, l'une des victimes étant même enterrée vivante.

Les frères Jourdain étaient très défavorablement connus dans leur village, et accumulaient déjà plusieurs condamnations pour viols, attentats à la pudeur et même meurtre. L'enquête montrera que Jean-Michel, le cadet, était aussi le meneur du duo, Jean-Louis étant décrit comme "débile léger". Ce sera lui d'ailleurs qui indiquera aux enquêteurs les lieux où les cadavres ont été dissimulés après l'arrestation des deux suspects, leur véhicule ayant été identifié.

Lire aussi: Il viole sa femme enceinte un jour avant l'accouchement

Lors des procès, les deux frères se rejetteront la faute et quelques éléments du scénario cauchemardesque de la mort des jeunes filles seront dévoilés: les malheureuses ont probablement vu leurs bourreaux creuser un trou avant d'être violées puis tuées l'une après l'autre, toutes les 20 minutes.

L'émoi face à l'horreur du crime avait été conséquent. Le reste de la famille Jourdain vivant en marginaux a été relogée à la hâte après l'incendie de leur maison et les menaces de mort.

Les deux frères ont été condamnés à la réclusion criminelle à perpétuité assortie d'une peine de sûreté de 22 ans (Jean-Michel) et 20 ans (Jean-Louis).  

Voir aussi:

Corse: abattue par son ex, elle dénonçait ses violences depuis des années

 

Jean-Louis Jourdain (à gauche) est mort le 6 mars dernier, Jean-Michel (à droite) est toujours en détention.

Commentaires

-