Ivre et flashé à 195 km/h, il avait peur d'enfreindre son contrôle judiciaire

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Ivre et flashé à 195 km/h, il avait peur d'enfreindre son contrôle judiciaire

Publié le 09/01/2019 à 08:52
© Susann Prautsch / dpa/AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Un homme de 34 ans, arrêté ivre au volant et en excès de vitesse à 195 km/h, a été condamné à payer une amende mardi par le tribunal de police de Nantes. Il a expliqué lors de l'audience qu'il roulait vite car il avait peur de dépasser les heures imposées par son contrôle judiciaire.

Un homme de 34 ans a été condamné mardi 8 par le tribunal de police de Nantes (Loire-Atlantique) à une amende de 930 euros après avoir été contrôlé à 195 km/h au lieu de 100 sur une double voie au niveau de Bain-en-Bretagne l'année dernière.

Le trentenaire était qui plus est ivre (le test d'alcoolémie a révélé un taux de 0,6g d'alcool par litre de sang, au lieu de 0,2 selon la limite légale) et il portait un bracelet électronique.

Lors de l'audience, il a d'ailleurs expliqué son excès de vitesse en disant qu'il ne voulait pas enfreindre les règles imposées par son contrôle judiciaire.

Les personnes portant un bracelet électronique sont effectivement tenues d'être chez elles à une heure précise, sinon quoi le dispositif sonne, l'individu est signalé en fuite, et les forces de l'ordre peuvent venir l'arrêter.

Lire aussi: assignée à résidence, elle enlève son bracelet électronique et le met à son chat

"J'ai pris une mauvaise décision", a-t-il déclaré à la barre selon Le Parisien.

L'homme, habitant à Nantes, conduisait le jour des faits un véhicule au nom de sa compagne et avait un permis probatoire. Il n'avait pas non plus d'assurance valable à présenter à la police.

Par le passé, lorsqu'il vivait à Fort-de-France, le trentenaire avait été condamné pour six délits routiers.

Et aussi:

Le bracelet électronique, comment ça marche?

Ivre, il braque une serveuse de Burger King pour avoir plus de poulet

Ivre, il repeint des couloirs de bus à Clichy

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


PARTAGER CET ARTICLE :


Un homme arrêté ivre, en excès de vitesse (195 km/h) et sous contrôle judiciaire, a été condamné mardi à Nantes.

Annonces immobilières

Newsletter





Commentaires

-