Jeune homme poignardé à Châtelet: la mère de la victime s'indigne des vidéos postées sur les réseaux sociaux

Jeune homme poignardé à Châtelet: la mère de la victime s'indigne des vidéos postées sur les réseaux sociaux

Publié le :

Mardi 16 Janvier 2018 - 18:22

Mise à jour :

Mardi 16 Janvier 2018 - 18:30
A Paris, à la station de métro Châtelet-les-Halles, un jeune homme de 22 ans, prénommé Andy, a perdu la vie il y a quelques jours après avoir reçu plusieurs coups de couteau. Au micro de RCI Martinique, la mère de la victime s'est indignée de l'absence de réaction des témoins.
© Geoffroy Van der Hasselt / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Il n'a pas survécu à ses blessures. Dans le Ier arrondissement de Paris, à la station de métro Châtelet-les-Halles, un jeune homme de 22 ans, prénommé Andy, a perdu la vie il y a quelques jours après avoir reçu plusieurs coups de couteau. Au micro de RCI Martinique, la mère de la victime, qui est arrivée dimanche 14 dans la capitale pour identifier formellement le corps de son fils, s'est indignée de l'absence de réaction des témoins, certains ayant préféré filmer la scène plutôt que de lui porter secours. 

"Ils ont filmé, ils ont partagé sur YouTube, partagé sur Snapchat, partagé sur Facebook, WhatsApp et autres, mais personne n'a levé le petit doigt" pour lui venir en aide, s'est indigné Linda Brigitte, infirmière au CHU de Martinique. Et d'ajouter: "Aujourd'hui, les réseaux sociaux sont trop présents et c'est un manque d'humanité".

Même son de cloche pour la tante du jeune garçon qui s'est exprimée lors d'un entretien à Martinique 1ère"Personne ne l'a aidé, personne ne lui a porté secours. Ils ont filmé. Je trouve ça horrible et inadmissible qu'un jeune soit agonisant et qu'on filme au lieu de lui porter secours. Peut-être qu'Andy serait encore en vie, on ne sait pas. Je trouve ça inadmissible et impardonnable. Les gens qui ont filmé sont aussi coupable que son meurtrier", a-t-elle déclaré.

A lire aussi - Paris: un homme poignardé à mort à la station de métro Châtelet

D'après les dernières informations rapportées, une rixe aurait éclaté entre le meurtrier et la victime avant que le drame ne se produise. Le jeune Martiniquais a reçu deux coups de couteau: l'un au niveau du thorax, l'autre au niveau du flanc. Il venait de décrocher un contrat de mécanicien dans l'armée et devait également créer un book pour une agence de photos. L'agresseur, lui, a rapidement été interpellé a proximité avant d'être admis en psychiatrie.

Suite au drame, une cagnotte participative a été lancée sur Internet par les membres de la famille dans le but de les aider financièrement à rapatrier le corps de la victime en Martinique. Au total, près de 14.000 euros ont d'ores-et-déjà été récoltés. 

Le mère d'Andy, le jeune garçon mort à la station Châtelet-les-Halles, a dénoncé la diffusion de vidéos.


Commentaires

-