Le père alcoolique, analphabète et violent nourrissait ses enfants au coca

Le père alcoolique, analphabète et violent nourrissait ses enfants au coca

Publié le :

Jeudi 25 Octobre 2018 - 07:04

Mise à jour :

Jeudi 25 Octobre 2018 - 07:06
© Brendan Smialowski / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Un père de famille analphabète, alcoolique et décrit comme violent a été jugé le 19 octobre à Limoges pour maltraitance. Ses enfants de 3 et 4 ans présentent de graves séquelles physiques et psychologiques, ayant été nourris exclusivement de coca et de gâteaux dans une misère noire.

Les séquelles des deux enfants témoignent de la misère dans laquelle ils ont été élevés par le père, alcoolique et décrit comme violent envers eux et envers sa femme durant l'audience du 19 octobre. Agés de 3 et 4 ans, les deux bambins n'étaient nourris qu'avec des gâteaux et du coca-cola, tout l'argent des aides sociales partant dans la consommation d'alcool de leur père.

C'est un environnement difficile à concevoir qui a été décrit lors de ce procès. "Dans l’appartement, il n’y avait rien, pas de frigo, les enfants dormaient sur un matelas sans couverture et il n’y avait pas de jouets… Leur père les nourrissait avec des gâteaux et du Coca. Ils étaient complètement livrés à eux-mêmes", a fait savoir le procureur de la République.

Voir: Directrice de garderie, elle droguait et attachait les enfants

Une situation qui a laissé des marques physiques dignes d'un autre âge et des séquelles psychologiques dont toute l'ampleur doit encore être mesurée. Ainsi, le plus âgé des enfants a eu toutes les dents arrachées. L'excès de sucre de son alimentation les avait déjà rongé. Il ignorait même ce qu'étaient la viande et les légumes. Le second est totalement mutique. Ils ont été placés en famille d'accueil.

Le père s'est réfugié dans le déni. L'homme, qui ne sait ni lire ni écrire, n'aurait pas compris la gravité de la situation. Il a été condamné par le tribunal de Limoges à trois mois de prison ferme pour manquement à ses obligations parentales. Le calvaire des deux enfants aurait duré au moins de 2016 à 2018 avant que les services sociaux soient alertés.

Lire aussi: Il battait, humiliait et mordait la petite fille: le calvaire d'une enfant à la barre

Les enfants nourris de gâteaux et de coca présentent d'importantes séquelles physiques et psychologiques.

Commentaires

-