Les parents de Maëlys aux obsèques d'Arthur Noyer, victime de Nordahl Lelandais

Soutien

Les parents de Maëlys aux obsèques d'Arthur Noyer, victime de Nordahl Lelandais

Publié le :

Vendredi 07 Septembre 2018 - 11:38

Mise à jour :

Vendredi 07 Septembre 2018 - 11:55
Ce vendredi ont lieu les obsèques d'Arthur Noyer, tué par Nordahl Lelandais une nuit d'avril 2017. Les parents de la petite Maëlys seront là en soutien pour la famille.
©Capture d'écran
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Ils ont décidé d'être présents pour exprimer leur solidarité dans l'épreuve commune traversée par les deux familles. Les parents de la petite Maëlys de Araujo, tuée par Nordahl Lelandais dans la nuit du 26 au 27 août 2017 se rendront aux obsèques d'Arthur Noyer, l'autre victime confirmée de l'assassin de leur fille. Les obsèques du caporal qui a croisé la route de son meurtrier une nuit d'avril 2017 à Chambéry en Savoie se déroulent ce vendredi 7 à Bourges dans le département du Cher.

"On veut être présents et solidaires avec la famille d'Arthur, parce que personne ne devrait vivre la perte d'un enfant", confie Jennifer Cleyet-Marrel à RTL. Le samedi 2 juin, les parents du jeune militaire étaient déjà présents à la Tour-du-Pin (Isère) pour les obsèques de la petite fille dont le cadavre avait été retrouvé en février, sur les indications de Nordahl Lelandais, entre les communes de Saint-Franc et d'Attignat-Oncin en Savoie.

Dans la nuit du 11 au 12 avril, Nordahl Lelandais a pris en stop le jeune caporal de 24 ans qui sortait d'une nuit en discothèque, visiblement éméché. Au lieu de le ramener dans sa caserne de Barby, dans l'agglomération chambérienne, l'Audi A3 du meurtrier a pris un autre chemin, comme l'ont confirmé les bornages de leurs deux téléphones mobiles. Arthur Noyer ne réapparaîtra plus.

Voir aussi - Affaires Maëlys/Noyer: Nordahl Lelandais retourne en prison après avis médical

Des restes de son crâne seront retrouvés en septembre par un randonneur sur la petite commune de Cruet. Les autres ossements ne seront découverts qu'en janvier 2018. Après avoir nié son implication dans un premier temps, l'ancien maître-chien de l'armée reconnaît le 29 mars 2018 avoir tué Arthur Noyer. Les circonstances restent cependant peu claires: l'homme de 35 ans admet avoir donné plusieurs coups de poing au visage de sa victime, suite à une dispute (au motif inconnu) qui aurait fait une chute mortelle. L'enquête est toujours en cours pour comprendre ce qu'il s'est réellement passé cette nuit où Nordahl Lelandais faisait sa première victime recensée.

Lire aussi:

Affaire Noyer: pour les parents d'Arthur, Lelandais est un "prédateur" 

D'Arthur Noyer à Maëlys, Lelandais avance des morts accidentelles

Nordahl Lelandais a reconnu avoir tué Arthur Noyer.

Commentaires

-