Les supporters déçus de l'absence des Bleus à l'hôtel de Crillon, quelques débordements

Les supporters déçus de l'absence des Bleus à l'hôtel de Crillon, quelques débordements

Publié le :

Mardi 17 Juillet 2018 - 09:13

Mise à jour :

Mardi 17 Juillet 2018 - 09:18
Les supporters des Bleus se sont massés devant l'hôtel de Crillon lundi soir pour espérer voir les champions du monde. La présence de l'équipe de France y avait en effet été annoncée. Mais changement de plan: ils ont finalement passé la soirée à l'Elysée, laissant les fans déçus. Quelques débordements ont été à déplorer.
© Lionel BONAVENTURE / AFP
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Persuadés que les joueurs de l'équipe de France se rendraient à l'hôtel de Crillon lundi 16 au soir après leur venue au palais de l'Elysée, où ils étaient reçus par Emmanuel Macron, les supporters se sont massés sur la place de la Concorde lundi 16 au soir.

Mais les Bleus ne se sont finalement pas rendus dans le palace parisien où leur présence avait été annoncée pour célébrer leur titre de champion du monde de football en petit comité et entourés de leurs proches.

Les milliers de spectateurs massés sur la place de la Concorde ont donc été très déçus d'apprendre que leurs idoles ne viendraient pas et qu'ils ne pourraient pas les apercevoir une dernière fois.

A voir aussi: Mondial-2018 - les Bleus seront décorés de la Légion d'honneur

C'est l'équipe de France qui a fait cette annonce vers 22h laissant les fans, parfois présents depuis plusieurs heures, dans l'embarras. Il a d'ailleurs été indiqué que les Bleus n'avaient jamais officiellement prévu de se rendre dans ce grand palace parisien, malgré une information largement relayée tout au long de la journée.

A 23h la foule a donc commencé à s'éparpiller et à quitter la célèbre place. A la même heure, le palace a décidé de fermer les fenêtres et les rideaux de sa façade, laissant les supporters dubitatifs. Certains ont par exemple pensé que les bleus venaient "incognito".

La circulation a ensuite été à nouveau autorisée sur la place de la Concorde, et c'est à ce moment que les débordements ont eu lieu.

Certains supporters se sont en effet jetés sur les capots de taxis, à l'angle de la rue Royale et de la place de la Concorde, selon Le Parisien.

Les forces de l'ordre ont donc dû disperser la foule. Tout est finalement rentré dans l'ordre.

Des débordements ont aussi eu lieu dimanche 15 au soir, après la victoire de la France face à la Croatie en finale de la Coupe du monde. A Paris, 90 personnes ont été placées en garde à vue après des violences ou des dégradations.

Les fans des Bleus massés devant l'hôtel de Crillon n'ont pas pu voir leurs idoles lundi soir.


Commentaires

-