Marseille: poignardé à mort pour une place de parking handicapée

Auteur(s)
La rédaction de France-Soir
Publié le 24 novembre 2018 - 18:33
Image
Environ 200 policiers nationaux menaient mardi matin douze perquisitions à Grande-Synthe (Nord) au siège de l’association religieuse "Centre Zahra France" et aux domiciles de ses principaux dirigeants
Crédits
© PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives
Le père de famille a été tué à Marseille pour une place de parking handicapée.
© PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives
Un homme âgé de 58 ans a été mortellement poignardé jeudi à Marseille par un individu qui a pris la fuite. L'origine du litige esy une place de parking handicapée.

La violence de l'agression n'a d'égal que la futilité du motif. Un homme de 58 ans a été poignardé à mort jeudi 22 en début d'après-midi à Marseille dans les Bouches-du-Rhône lors d'une altercation avec un autre automobiliste au sujet d'une place de parking handicapée.

Comme le souligne La Provence, qui révèle l'information, les faits se sont déroulés au cœur du quartier de la Capelette, dans le 10e arrondissement de la cité phocéenne. Le père de famille se trouvait près d'une place handicapée qu'il souhaitait garder pour son fils qui souffre en effet d'un handicap après une amputation.

Seulement voilà, deux personnes à bord d'une Clio noire se sont garées dessus alors qu'elles étaient parfaitement valides. La victime leur a fait remarquer leur incivilité. Le ton est monté et le couple à bord de la voiture a menacé le quinquagénaire, lui promettant de revenir.

Lire aussi – Tours - Tué pour une place de parking: "pas grave" pour les agresseurs

"Un quart d'heure plus tard, il était effectivement de retour avec un troisième homme. Il a alors exhibé un Opinel et porté le coup fatal au gérant du bar" fait savoir le quotidien. La victime, blessée au thorax, a été pris en charge par les marins-pompiers. Malgré l'intervention des secours, le quinquagénaire a succombé à ses blessures deux heures environ après les faits.

Le trio d'agresseur a pris la fuite et est activement recherché. La brigade criminelle de la sûreté départementale est en charge de l'enquête. "La préméditation pourrait être constituée, car l'agresseur est parti pour revenir peu après, armé du fameux Opinel qui servira au crime", a expliqué La Provence.

Voir:

Frappé devant ses enfants pour une place de parking, il est en mort cérébrale

Homme tué pour une place de parking: sa famille reçoit des messages haineux

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don