Montauban: un Algérien en situation irrégulière viole une femme de 81 ans, la maire dénonce "l'immigration clandestine" dans sa ville

Sordide

Montauban: un Algérien en situation irrégulière viole une femme de 81 ans, la maire dénonce "l'immigration clandestine" dans sa ville

Publié le :

Vendredi 06 Octobre 2017 - 12:54

Mise à jour :

Vendredi 06 Octobre 2017 - 13:08
Vendredi 30 septembre, la ville de Montauban a été secouée par un fait divers sordide: un homme, ressortissant algérien en situation irrégulière, a violé une femme de 81 ans après être entré par effraction dans un logement. La maire LR pousse un "coup de gueule" expliquant que sa commune est débordée par des mineurs immigrés isolés.
© PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives

Auteur : La rédaction de FranceSoir.fr

 
-A +A

C'est un acte sordide que la maire LR de Montauban a tenu à médiatiser pour, explique La Dépêche qui rapporte les faits, rappeler "les conséquences de l'actualité en matière de sécurité". Les faits en question? Le viol d'une octogénaire par un individu âgé de 38 ans. Le lien avec l'actuaité? L'homme arrêté en flagrant délit est un ressortissant algérien en situation irrégulière, comme Ahmed Hanachi, l'homme qui tué deux jeunes femmes devant la gare Saint-Charles de Marseille dimanche 1er octobre.

Les faits se sont déroulés vendredi 29. A Montauban (Tarn-et-Garonne), une femme se rend au commissariat de police pour porter plainte contre un homme qui, le jeudi 28, a essayé de lui voler sa voiture. Elle demande à l'une de ses amies de garder son logement pendant son absence.

L'amie voulait rendre service, elle va finir victime d'un crime sexuel odieux. En effet, l'homme qui la veille essayait de dérober le véhicule pénètre dans le logement et tombe sur la "gardienne" des lieux. Dans des circonstances qui restent encore à préciser, l'Algérien en situation irrégulière va violer l'octogénaire. Il sera rapidement arrêté par la police, mis en examen pour "viol sur personne vulnérable" et placé en détention provisoire.

La maire dénonce alors le profil de l'agresseur, sans titre de séjour et sous le coup d'une autre procédure pour violence aggravée à Paris. Brigitte Barèges explique en effet que sa ville est sous le flux d'une "immigration clandestine qui ne fait qu'empirer". Elle s'inquiète plus particulièrement du nombre important, selon elle, de mineurs irréguliers sur la commune, débordant les capacités municipales d'accueil:"Nous n'avons pas les moyens de satisfaire cette immense attente de ce Noir Eldorado de ces enfants qui arrivent en masse sur le territoire français et espèrent tout". 

Auteur : La rédaction de FranceSoir.fr

 
L'homme était un Algérien de 38 ans en situation irrégulière.

Commentaires

-