Mort d'une petite fille d'un an frappée à la tête par son beau-père

Mort d'une petite fille d'un an frappée à la tête par son beau-père

Publié le :

Vendredi 08 Février 2019 - 17:12

Mise à jour :

Vendredi 08 Février 2019 - 17:16
©Hadj/Sipa
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Un Britannique de 20 ans a été jugé ce vendredi 8 février à Sheffield (Angleterre) pour le meurtre de sa belle-fille, un bébé d'un an qu'il a frappé plusieurs fois à la tête, et qu'il battait régulièrement.

Martin Johnson, un jeune homme britannique de 20 ans, a été jugé coupable d'infanticide ce vendredi sur sa belle-fille, une petite Erin qui n'avait qu'un an lorsqu'elle est morte.

Les faits ont eu lieu le 21 mai 2018 à Leighton Road, un quartier de Sheffield en Angleterre, dans la maison familiale qu'il partageait avec sa compagne, Kira Tomkins, et donc sa petite fille, qui allait avoir deux ans.

Ce jour-là, l'accusé a appelé le numéro d'urgence expliquant que l'enfant s'était effondrée devant lui alors qu'il jouait avec.

Mais la gravité des blessures a mis la puce à l'oreille des médecins, qui n'ont pu sauver la petite victime, et qui ont vite compris qu'elle avait été violemment maltraitée.

Lire aussi: une petite fille torturée, brûlée et défigurée: le rituel vaudou sombre dans l'horreur

Dix blessures graves ont été constatées sur le visage et le crâne de la fillette, qui souffrait d'hémorragies internes au cerveau quand elle a été prise en charge, et avait les yeux tuméfiés et injectés de sang, sur le point d'exploser.

Quelques semaines auparavant, la même petite fille avait été admise aux urgences pédiatriques avec plusieurs fractures, notamment au niveau des vertèbres. Martin Johnson avait alors déclaré qu'elle était tombée du canapé quand elle était sous sa surveillance. Cela faisait à peine trois mois qu'ils vivaient sous le même toit.

Lors des différentes audiences, l'accusé n'a exprimé aucun remord et a nié les faits en bloc. Il a même imputé la mort de l'enfant à la mère, Kira.

L'homme connaîtra prochainement la sentence que la justice britannique lui réserve.

Et aussi:

Une petite fille de trois semaines battue à mort par son père

Une petite fille de deux ans meurt affamée dans un appartement insalubre

Il viole une petite fille de 3 ans et la laisse pour morte

Un Britannique de 20 ans a été jugé coupable ce vendredi du meurtre du bébé de sa compagne, qu'il avait violemment frappé à la tête plusieurs fois.


Commentaires

-