New York: un vol Emirates en quarantaine à cause de passagers malades

Epidémie

New York: un vol Emirates en quarantaine à cause de passagers malades

Publié le :

Mercredi 05 Septembre 2018 - 20:48

Mise à jour :

Mercredi 05 Septembre 2018 - 20:50
Près de 500 passagers d'un airbus A380 d'Emirates Airline ont dû être examinés à leur arrivée à New York en raison de la crainte d'une épidémie. Seuls une vingtaine d'entre eux ont été identifiées comme malade, souffrant probablement de la grippe.
© Karim SAHIB / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Quelque 500 passagers d'un vol Emirates Airline en provenance de Dubaï ont été contraint d'attendre d'être examinés par des médecins avant de quitter leur appareil à l'aéroport JFK de New York ce mercredi 5 en raison de la crainte d'une épidémie. Plusieurs passagers malades se trouvaient en effet à bord.

Vers 6h, heure de la côte Est des Etats-Unis (midi en France), les services du maire de New York ont annoncé qu'un airbus A380 avait dû être placé en quarantaine et que le personnel du CDC (Centre de contrôle des maladies) avait été dépêché sur place pour les examiner.  Certains médias américains avançaient alors le chiffre inquiétant d'une centaine de personnes malades à bord.

La réalité s'est heureusement avérée moins grave. Tout d'abord parce que les soupçons ont rapidement pointé vers une possible épidémie certes, mais de grippe. Le vol qui avait décollé de Dubai avait en effet fait escale à La Mecque ou la maladie sévit actuellement.

Voir: Levée d'une suspicion de choléra à bord d'un avion en provenance d'Algérie

Tous les passagers ont donc dû être examinés un à un à bord de l'appareil. Après plusieurs heures d'attente, la quasi-totalité d'entre eux a pu descendre et quitter l'aéroport. Selon un porte-parole du maire de New York, ce sont finalement 19 personnes qui ont été diagnostiquées comme malades. Dix d'entre elles ont été hospitalisées (trois passagers et sept membres d'équipage selon la compagnie aérienne). Les neuf autres ont décliné les offres de prise en charge médicale.

L'opération a entraîné un retard de trois heures pour le vol de retour New York - Dubai assuré par cet appareil. Emirates Airline a présenté ses excuses sur Twitter aux personens impactées assurant que "le bien-être et la sécurité" des ses clients et employés reste sa "top priorité".  

 

Une vingtaine de passagers malades ont été identifiés à bord de l'A380 d'Emirates Airline.

Commentaires

-