Nice: ivre, il rate son mariage et sa lune de miel car en garde à vue pour violences sur une jeune femme pendant son enterrement de vie de garçon

Mal parti

Nice: ivre, il rate son mariage et sa lune de miel car en garde à vue pour violences sur une jeune femme pendant son enterrement de vie de garçon

Publié le :

Mardi 24 Octobre 2017 - 11:26

Mise à jour :

Mardi 24 Octobre 2017 - 11:29
Retenu au poste, un homme n'a pu assister à son mariage, qui a été annulé, et partir en lune de miel, ce week-end à Nice. La raison? Il était en garde à vue pour des violences en état d'ébriété sur une jeune femme pendant son enterrement de vie de garçon.
© DAMIEN MEYER / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Ce devait être le plus beau jour de leur vie, il a viré au cauchemar. Un homme a raté son mariage, et sa lune de miel, programmé samedi 21 après que son enterrement de vie de garçon ait "dérapé". C'est le moins que l'on puisse dire: il était en garde à vue pour violences sur une jeune femme, rapporte Nice-Matin.

Les faits remontent à la nuit de vendredi 20 à samedi 21. Une altercation, sur fond visiblement d'alcool, a éclaté à la sortie d'une boîte de nuit du Vieux-Nice entre le futur marié accompagné de deux de ses amis et une jeune femme. La situation aurait dégénéré à tel point que la police a dû être appelée en renfort. Bilan de la soirée trop arrosée: trois fêtards sont interpellés et conduits au poste, pour y être placés en garde à vue.  

Parmi eux, un futur jeune marié, qui doit convoler le lendemain. Celui-ci est accusé d'avoir agressé la victime à la sortie de la discothèque et en état d'ébriété. Preuve que les autorités ont pris l'affaire très au sérieux: l'homme a été placé sous contrôle judiciaire à l'issue de ladite garde à vue et convoqué au tribunal en procédure de comparution immédiate. Sa cérémonie de mariage a ainsi due être annulée et reportée à une date ultérieure à la dernière minute...

L'histoire ne s'arrête pas là puisque le couple n'a également pas pu s'envoler pour sa lune de miel. En effet, l'accusé devait comparaître devant le tribunal correctionnel le lundi suivant, ce 23 octobre, date à laquelle le voyage devait justement commencer. 

Le procès a toutefois été reporté puisque la victime n'avait pu être avisée de la date de l'audience en temps et en heure, précise le quotidien niçois.

Le futur marié n'a pas pu se rendre à son mariage: il était en garde à vue.

Commentaires

-