Paris: poignardé à mort à 17 ans pour une trottinette

Motif futile

Paris: poignardé à mort à 17 ans pour une trottinette

Publié le :

Lundi 24 Septembre 2018 - 18:53

Mise à jour :

Lundi 24 Septembre 2018 - 18:55
Selon les premiers éléments de l'enquête, l'adolescent de 17 ans qui a été poignardé à mort dans la nuit de samedi à dimanche à Paris l'aurait été suite à un "différend" au sujet d'une trottinette. Un suspect en possession d'un couteau ensanglanté a été interpellé peu après le drame.
© Bertrand GUAY / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

L'enquête concernant la mort d'un adolescent de 17 ans, poignardé à plusieurs reprises sur les bords de Seine à Paris, aurait permis de découvrir un mobile. Une explication qui apparaît d'une futilité déconcertante. C'est en effet pour une trottinette que le jeune homme serait mort.

La victime a reçu plusieurs coups de couteau à l'abdomen alors qu'elle se trouvait port de la Tournelle dans le 5e arrondissement de la capitale, dans la nuit de samedi 22 à dimanche 23. Les secours n'ont malheureusement rien pu faire pour lui sauver la vie.

Voir: Paris: un adolescent poignardé à mort à proximité de Notre-Dame

Les enquêteurs n'ont pas tardé à localiser un suspect, recueillant sur place des éléments auprès des témoins de la scène. Environ une heure plus tard, un individu tout juste majeur a été appréhendé à son domicile rue Paulin-Enfert dans le 13e arrondissement de Paris. Il était en possession d'un couteau ensanglanté lors de son interpellation.

Selon les premiers éléments communiqués par les enquêteurs c'est "différend au sujet d'une trottinette" qui serait à l'origine des violences. Les contours exacts de cette dispute à l'issue tragique devaient cependant encore être précisés par l'enquête ce lundi 24, de même que les éventuels liens existant entre le suspect et la victime.

Au moment de l'interpellation, le frère du suspect a tenté de s'interposer. Il a lui aussi été arrêté et placé en garde à vue. L’enquête a été confiée au 3e district de police judiciaire (DPJ) de Paris. L'auteur des coups risque jusqu'à 30 ans de réclusion criminelle.

Lire aussi:

Tours - Tué pour une place de parking: "pas grave" pour les agresseurs

L'adolescent aurait été poignardé à mort suite à un "différend au sujet d'une trottinette".


Commentaires

-