Sea Shepherd offre 10.000 euros pour retrouver les tueurs de phoques

Sea Shepherd offre 10.000 euros pour retrouver les tueurs de phoques

Publié le 11/05/2018 à 11:26 - Mise à jour à 11:32
©David/Flickr
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Jeudi Sea Shepherd a annoncé son intention de porter plainte suite à la découverte de plusieurs cadavres de phoques massacrés ces derniers mois. Une enquête est en cours et pour aider les autorités, l'association a décidé d'offrir 10.000 euros en récompense à quiconque aurait des informations sur les auteurs des faits.

Des tueurs de phoques sévissent depuis le début de l'année sur le littoral du Pas-de-Calais. Trois animaux marins ont déjà été retrouvés morts criblés de balles ou roués de coups. Une enquête a été ouverte pour retrouver les auteurs de ces actes abjects.

Le groupement pour la défense de l’environnement de Montreuil et du Pas-de-Calais a déjà porté plainte. Il devrait être rejoint très rapidement par la branche française de l'association Sea Shepherd.

Lamya Essemlali, présidente de Sea Shepherd France, a en effet révélé dans le quotidien Nord Littoral son intention de porter plainte jeudi 10. Mais pas seulement.

Lire aussi: Le Touquet - un phoque tué au fusil de chasse

Afin d'aider les enquêteurs, l'association a décidé d'offrir 10.000 euros de récompense à quiconque aurait des informations tangibles sur ces tueurs de phoques.

Si très peu d'informations permettent pour le moment aux enquêteurs d'aiguiller leurs recherches, Sea Shepherd pense qu'il faut regarder du côté du collectif anti-phoque de la région.

Et aussi: un phoque abattu au fusil de chasse, une association porte plainte

"C’est vraiment spécifique au littoral du Nord. En France, il n’y a pas d’autre collectif anti-phoque que dans cette région. Ça mérite qu’on s’interroge, même si on ne peut rien prouver", a expliqué Lamya Essemlali dans le quotidien local.

Le collectif anti-phoque a réagi à ces accusations. Fabrice Gosselin, son président, nie toute responsabilité. "On n’est pas des tueurs sanguinaires, comme certains essayent de le faire croire. (…) Je ne vois pas du tout l’un d’entre nous se balader avec un fusil -surtout hors période de chasse- pour s’en servir contre un phoque. Et puis il y a la chronologie, qu’on trouve curieuse: à chaque fois qu’un article de presse parle de nous, dans les quinze jours qui suivent on retrouve des phoques tués", a-t-il déclaré, insinuant ainsi un complot.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


PARTAGER CET ARTICLE :


Trois phoques ont été tués dans le Nord récemment. Sea Shepherd a décidé d'offrir 10.000 euros à toute personne susceptible d'avoir une information.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-