Séismes en Italie: pas de victime mais de nombreux dégâts

Séismes en Italie: pas de victime mais de nombreux dégâts

Publié le :

Jeudi 27 Octobre 2016 - 15:12

Mise à jour :

Jeudi 27 Octobre 2016 - 15:17
©Tiziana Fabi/AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Plusieurs séismes dont un de magnitude 6,1 sur l'échelle de Richter ont frappé le centre de l'Italie dans la nuit de mercredi à ce jeudi. Toutefois, aucune victime n'était à déplorer dans les heures qui ont suivi. Un bilan "miraculeux" selon le ministre de l'Intérieur, un tremblement de terre d'une puissance équivalente ayant fait près de 300 morts en août dernier.

Aucune victime n'était à déplorer ce jeudi 27 après un nouveau séisme qui a frappé le pays, mais la population a légitimement craint le pire deux mois après le tremblement de terre meurtrier d'Amatrice.

Une série de secousses ont été ressenties dans la nuit de mercredi à ce jeudi dans le centre du pays. La première a atteint une magnitude de 5,5 sur l'échelle de Richter, la seconde a été enregistrée à 6,1.  Des répliques montant jusqu'à 4,6 ont ensuite été enregistrées.

L'épicentre du séisme se trouvait dans la région montagneuses des Marches, y provoquant de nombreux dégâts, notamment dans le petit village d'Ussita. Il a cependant été ressenti jusqu'à Rome, situé pourtant à une centaine de kilomètres de là. "Les dégâts sont importants, mais pour l'instant aucune opération de recherche et de secours n'est engagée sur les écroulements", a précisé à l'aube la protection civile.

Des éléments qui rendent d'autant plus réjouissant l'absence de victime directe du séisme, du moins en l'état des constatations ce jeudi. Un homme d'environ 70 ans est cependant décédé à Tolentino, près de l'épicentre, vraisemblablement d'une crise cardiaque.

"Vu la force des secousses, le bilan est, en l'absence de morts et de blessés graves, et en espérant que cela soit confirmé, miraculeux", a déclaré dans la matinée le ministre italien de l'Intérieur Angelino Alfano.

En effet, la puissance de ce séisme est analogue à celle du séisme du 24 août dernier qui avait fait près de 300 victimes ou de celui d'Aquila en 2009, où le nombre de morts avait été encore plus élevé et une partie de la ville rasée.

Les dégâts sont toutefois très importants, notamment dans la ville de Visso, également voisine de l'épicentre, où selon le maire, les deux-tiers des bâtiments ne sont plus utilisables. Un millier de pompiers ainsi que plusieurs centaines de véhicules dont quatre hélicoptères ont donc été déployés, notamment pour gérer les milliers de personnes qui devront être mises à l'abris pour les jours qui viennent et s'occuper des voix d'accès.

 

Aucune opération de recherches n'a été nécessaire malgré la puissance du séisme.


Commentaires

-