Strasbourg: il tue un jeune militaire à coups de club de golf pour une voiture éraflée

Strasbourg: il tue un jeune militaire à coups de club de golf pour une voiture éraflée

Publié le :

Jeudi 15 Novembre 2018 - 06:48

Mise à jour :

Jeudi 15 Novembre 2018 - 09:53
Un homme de 38 ans a été condamné mardi à Strasbourg pour avoir tué en 2016 un jeune militaire à coups de club de golf. Il a écopé de 17 ans de prison.
© LOIC VENANCE / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Pour une simple voiture éraflée, un homme est mort et un autre passera 17 ans en prison. Le tribunal de Metz a condamné mardi 13 au soir un homme de 38 ans pour le meurtre d’un jeune militaire du 1er régiment d’infanterie de Sarrebourg le 21 juillet 2016. Le prévenu avait tué sa victime en le tabassant à coups de club de golf.

Comme le rappelle France Bleu Lorraine, les faits avaient eu lieu le 21 juillet 2016 dans la nuit. Une violente bagarre, sur fond d'alcool, avait opposé le prévenu, Christian Hurgargowitch, et sa victime, Michel Martin, pour un motif d'une rare futilité: une voiture éraflée. "Les coups mortels ont été portés avec un club de golf que l'accusé avait dans son camion, car il était ferrailleur", précise la radio.

Lire aussi - Lille: un véhicule fonce sur des soldats de Sentinelle qui ouvrent le feu

Onze coups avaient été portés dont l’un avait même traversé le thorax de la victime. Les secours n'avaient rien pu faire pour sauver le jeune militaire. Des faits que l’accusé, père de quatre enfants et habitant à Sarrebourg, avait reconnus, sans toutefois pouvoir expliquer le déroulement des faits.

"J'étais ivre et j'avais la tête dure" a reconnu l'accusé à la barre avant de s'excuser auprès des proches de sa victime.

Le jeune militaire, décrit comme un bon soldat, serviable et protecteur, par sa hiérarchie, avait effectué de très difficiles missions en Centrafrique et en Afghanistan qui avaient laissé un profond traumatisme chez lui.

L'avocate générale avait requis 30 ans de prison à l'encontre du prévenu, il a finalement écopé de 17 ans de réclusion.

Voir:

Des militaires de Sentinelle sauvent à mains nues une femme d'une agression sexuelle

Les soldats de Sentinelle sont avant tout des cibles, dénoncent des experts

Le prévenu avait tabassé sa victime avec un club de golf.


Commentaires

-