Tags nazis et inscriptions islamophobes à La Rochelle

Tags nazis et inscriptions islamophobes à La Rochelle

Publié le :

Lundi 25 Mars 2019 - 13:53

Mise à jour :

Lundi 25 Mars 2019 - 15:20
© VALERY HACHE / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Plusieurs symboles nazis et des inscriptions islamophobes, notamment en référence à l'attentat de Christchurch, ont été découvertes dimanche 24 dans un stade à La Rochelle. L'association culturelle islamique locale dénonce les agissements d'un groupuscule d'extrême droite.

Des inscriptions islamophobes, une référence à l'attentat de Christchurch, des croix gammées et d'autres symboles nazis. Plusieurs tags racistes et antisémites ont été découverts dimanche sur les murs du Stade Armand Bouffenie à La Rochelle (Charente-Maritime).

Des symboles du IIIe Reich ou de la SS ont été dessinés sur les murs ainsi que l'inscription "Islam dehors". Deux inscriptions sont des références claires à l'attaque islamophobe de Christchurch en Nouvelle-Zelande où 50 musulmans ont été abattus lors d'attaques perpétrées dans deux mosquées le 15 mars dernier.

Le ou les auteur(s) des tags ont ainsi inscrit le début du nom de la ville ainsi que "Sieg Brendan Tarrent", un hommage à l'auteur de la fusillade.

Voir: Nouvelle-Zélande - indignation des musulmans en France, surveillance accrue des lieux de culte

Dans un communiqué, le maire de La Rochelle, a évoqué une "nouvelle attaque xénophobe contre les valeurs républicaines" et réaffirmé "son soutien et sa solidarité envers les victimes de toute discrimination".

Plusieurs actes similaires ont été perpétrés ces dernières semaines en France, visant notamment les Juifs de France. Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner s'était insurgé contre ces faits, annonçant que le nombre d'actes antisémites avait augmenté de 74% en un an.

"Ce sont des inscriptions assumées et signées, c’est un groupuscule d’extrême-droite. Les autorités compétentes dans ce domaine doivent savoir qui a fait ça, ça gravite autour de La Rochelle, Royan et Saintes. Il y a un groupuscule néfaste qui peut à tout moment déraper, passer à l’acte et commettre l’irréparable, et on ne veut pas en arriver là", a de son côté déclaré à France 3 Abdelouahed Tatou, le président de l'association culturelle islamique de la Charente-Maritime (ACICM).

Des plaintes contre X doivent être déposées par l'association et la mairie.

Lire aussi:

Versailles: l'interpellé dessinait des croix gammées dans le RER (photos)

Une plainte contre X a été déposée après la découverte de tags racistes à La Rochelle.


Commentaires

-