Tariq Ramadan accusé d'avoir eu des relations sexuelles avec des mineures sous son emprise

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Tariq Ramadan accusé d'avoir eu des relations sexuelles avec des mineures sous son emprise

Publié le 05/11/2017 à 11:03 - Mise à jour à 11:04
© SIA KAMBOU / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

L'islamologue et écrivain suisse Tariq Ramadan, déjà sous le coup de deux plaintes pour agressions sexuelles, est aussi accusé d'avoir eu des relations sexuelles avec quatre de ses élèves, dont trois mineures, lorsqu'il était professeur. Ces femmes, qui ont témoigné dans la "Tribune de Genève" vendredi, ont expliqué avoir cédé "sous son contrôle".

Tariq Ramadan s'enfonce un peu plus dans la tourmente. L'islamologue suisse, déjà visé par deux plaintes pour agressions sexuelles, a vu son cas s'aggraver vendredi 3 avec l'apparition, dans La Tribune de Genève (article réservé aux abonnés), de nouveaux témoignages de femmes qui révèlent avoir eu des relations sexuelles alors qu'il était leur professeur entre 1980 et 1990. Trois d'entre elles étaient mineures au moment des faits. L'une d'elle n'avait même pas la majorité sexuelle, fixée à 16 ans en Suisse.

Sous couvert d'anonymat, ces femmes ont raconté la violence qui régnait lors de ces rapports sexuels, certes consentis, mais d'une perversité sans nom. "J'ai eu des bleus sur tout le corps. Il m'a toujours fait croire que je l'avais cherché", a expliqué la plus âgée des quatre, qui avait alors 18 ans au moment des faits. Quand des bruits sur leur "relation" ont commencé à courir dans l'établissement scolaire qu'elle fréquentait, Tariq Ramadan aurait usé de menaces pour la faire taire.

Une autre jeune femme, qui était, elle, mineure au moment des faits, a avoué avoir entretenu une "relation malsaine" avec le théologien, qui avait une emprise sur elle: "J'étais fascinée, sous son contrôle".

Ce témoignage corrobore celui d'une autre adolescente qui a eu des relations sexuelles avec lui alors qu'elle n'avait que 15 ans. Cette personne qualifie Tariq Ramadan comme un homme "tordu, intimidant, qui usait de stratagèmes relationnels pervers".

La violence, la perversité et les menaces qu'ont subies ces jeunes femmes, Henda Ayari, qui a porté plainte pour agression sexuelle, les avait aussi évoquées dans son témoignage accablant fin octobre.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


PARTAGER CET ARTICLE :


De nouvelles accusations sont venues ternir le tableau déjà bien noir pour Tariq Ramadan, accusé d'agressions sexuelles sur des femmes.

Annonces immobilières

Newsletter





Commentaires

-