Un traiteur devant la justice après avoir gâché des dizaines de mariage

Un traiteur devant la justice après avoir gâché des dizaines de mariage

Publié le :

Mardi 05 Décembre 2017 - 14:52

Mise à jour :

Mardi 05 Décembre 2017 - 15:01
©Pixabay/debowscyfoto
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un traiteur halal de Génilac, dans la Loire, est devant la justice ce mardi. En 2015, il avait gâché plusieurs mariages en déposant le bilan la veille des cérémonies. Des dizaines de victimes, originaires de la Loire mais aussi du Rhône, de l'Isère et de l'Ain se sont manifestées.

Le voilà dans de beaux draps. Un ancien traiteur halal, qui était basé à Génilac dans la Loire, est face à la justice ce mardi 5, au tribunal correctionnel de Saint-Etienne, pour avoir gâché les mariages d'au moins 46 personnes au printemps 2015.

Sur le banc des accusés, on retrouve un certain Hocine Aïdel, ex-patron de Kaïsse traiteur, qui a déposé le bilan il y a plus de deux ans, la veille des noces de plusieurs de ses victimes présumées.

Selon 20 Minutes, alors que plusieurs couples étaient sur le point de vivre le plus beau jour de leur vie, le traiteur s'est contenté dans certains cas de simplement envoyer un SMS pour prévenir qu'il n'assurerait pas les prestations pour lesquelles il s'était engagé.

Lire aussi: une mère et sa fille arrêtées après leur mariage incestueux

Les couples impactés avaient réglé la note dans son entièreté. Une somme conséquente (jusqu'à 10.000 euros pour certains couples), que le traiteur a bel et bien encaissée. A noter qu'il ne s'occupait pas que du buffet, mais aussi de la musique et de la décoration, comme en témoigne Mélissa, la sœur d'une des victimes.

"Il a appelé ma sœur à 23h le vendredi pour lui dire de ne plus compter sur lui et de trouver un autre traiteur. Le samedi, il lui a dit qu’il ne la lâcherait pas. Et le lundi, il nous a appris qu’il déposait le bilan", a aussi expliqué Mélissa.

Les victimes réclament aujourd'hui une indemnisation, car beaucoup ont dû faire appel en urgence à un autre traiteur pour sauver leur mariage, mais aussi des réponses et des explications de la bouche de l'accusé, qui les a floués: "Beaucoup de victimes ont le sentiment d’avoir eu affaire à un escroc qui a menti et manœuvré, qui les a mis en confiance", a déclaré Maître Mélissandre Gaudin, avocate des parties civiles.

Le traiteur, basé à Génilac dans la Loire, a gâché les mariages d'au moins 46 personnes en 2015 et va devoir répondre de ses actes devant la justice.


Commentaires

-