Triple agression homophobe devant un bar gay à Bordeaux, 2 plaintes déposées

Triple agression homophobe devant un bar gay à Bordeaux, 2 plaintes déposées

Publié le :

Lundi 11 Février 2019 - 14:59

Mise à jour :

Lundi 11 Février 2019 - 15:04
© CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Dans la nuit du vendredi 8 au samedi 9, trois hommes ont été roués de coups par un groupe d'agresseurs devant un bar gay de Bordeaux d'où ils sortaient. Deux victimes ont décidé de porter plainte.

Ils ont été agressés visiblement parce qu'ils étaient homosexuels, même si l'enquête devra encore faire toute la lumière sur ce qu'il s'est passé dans la nuit de vendredi à samedi à Bordeaux. Trois hommes ont été frappés à la sortie d'un établissement de nuit par un groupe d'hommes après un différend futile. Deux des trois victimes ont décidé de porter plainte comme l'a confirmé dimanche le parquet de Bordeaux.

Les faits se déroulent devant un bar gay du centre-ville. Trois amis sortent tout juste de l'établissement et fument une dernière cigarette avant de rentrer chez eux. C'est à ce moment-là, selon le témoignage de l'une des victimes rapporté par Sud-Ouest, que les assaillants arrivent à leur hauteur.

Lire aussi: Victime d'homophobie, Bilal Hassani porte plainte

Le groupe d'hommes, décrits comme ayant la vingtaine, demande aux trois amis une cigarette. Devant le refus des trois hommes, les coups commencent à pleuvoir, et avec eux, les injures caractérisant la dimension homophobe de l'agression. "Ils ont commencé par proférer des insultes homophobes avant de nous sauter dessus et de nous frapper" explique l'une des victimes âgée de 26 ans.

Les deux plaignants vont rencontrer ce lundi Frédéric Potier, le délégué interministériel à la lutte contre le racisme, l'antisémitisme et la haine anti-LGBT, de passage dans la préfecture de la Gironde.

Voir aussi:

Après l'agression, la délicate reconstruction des victimes d'homophobie

Homophobie: il casse le nez de sa fille lesbienne, six mois avec sursis

Deux hommes ont déposé plainte après l'agression homophobe qu'ils ont subie à Bordeaux.

Commentaires

-