Tuerie à El Paso: un manifeste revendique un attentat raciste

Tuerie à El Paso: un manifeste revendique un attentat raciste

Publié le :

Dimanche 04 Août 2019 - 10:49

Mise à jour :

Dimanche 04 Août 2019 - 10:53
©AFP PHOTO / COURTESY OF KTSM 9 NEWS CHANNEL
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Un homme de 21 ans a été arrêté samedi au Texas après une tuerie de masse qui a fait une vingtaine de morts à El Paso. Le tireur a laissé un "manifeste" dans lequel il clame sa haine des hispaniques, faisant notamment référence à l'attentat raciste de Christchurch perpétré en mars par Brenton Tarrant.

C'est d'ores et déjà la tuerie la plus meurtrière survenue aux Etats-Unis depuis 2017 et les motivations racistes de son auteur faisaient peu de doute ce dimanche, quelques heures après le drame.

Un homme de 21 ans a été interpellé samedi à El Paso, Texas, pour avoir ouvert le feu dans un hypermarché et abattu de sang-froid 20 personnes et blessé quelque 25 autres à l'arme de guerre, probablement un AK-47 (Kalachnikov). Rapidement, plusieurs éléments sont venus appuyer la thèse du crime de haine et le FBI, compétent en matière d'antiterrorisme, a été saisi. Les faits ne sont pas sans rappeler l'attaque raciste de Brenton Tarrant commise en mars dernier en Nouvelle-Zelande.

Voir: "Grand remplacement" et "génocide blanc": le manifeste de Brenton Tarrant, le tireur de Christchurch

Rapidement, un manifeste revendiquant la tuerie et ses motifs a commencé à circuler sur Internet. Le chef de la police d'El Paso a confirmé être en possession de ce document "qui indique un lien probable avec un crime de haine", appellation américaine des meurtres à caractère raciste ou religieux.

Le texte d'environ 2.500 mots qui circule sur le Web a été publié joint à un post du tueur déclarant: "je vais probablement mourir aujourd'hui", et débute par la phrase: "D'une manière générale, je soutiens le tireur de Christchurch et son manifeste". Il contient de nombreuses références à une idéologie raciste et nationaliste. Il dénonce notamment une "invasion hispanique" qui serait responsable du chômage des blancs, et une population qui serait sur le point de prendre le contrôle du Texas. Il critique les démocrates qui cherchent le vote hispanique mais aussi les Républicains "pro-corporations", ce qui équivaut pour l'auteur à être "pro-immigration". 

Selon certains médias américain, le tireur se nommerait Patrick Crusius et serait originaire d'Allen, au Texas. L'homme aurait parcouru 1.000 kilomètres pour se rendre à El Paso, ville frontière où la population hispanique est particulièrement importante, et y perpétrer son massacre.

Lire aussi:

Allemagne: des militants radicaux d'extrême droite préparaient des attentats

Janna C. ou la "banalité" d'un projet d'attentat à 18 ans

Projet d'attentat: des armes et une allégeance à Daech trouvées

Le tueur a laissé un manifeste évoquant sa haine des hispaniques.


Commentaires

-