Tuerie à Toronto: qui est Alek Minassian qui a tué 10 personnes?

Tuerie à Toronto: qui est Alek Minassian qui a tué 10 personnes?

Publié le :

Mardi 24 Avril 2018 - 10:22

Mise à jour :

Mardi 24 Avril 2018 - 10:27
Une camionnette a foncé lundi dans la foule dans l'une des artères les plus fréquentées de Toronto, la plus grande ville du Canada. Le conducteur a été identifié comme Alek Minassian et pourrait avoir agi par "haine des femmes".
©Capture d'écran LinkedIn
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Pour la police canadienne, l'acte est de nature "délibérée". Lundi 23, Alek Minassian, au volant d'une camionnette de couleur blanche a fauché de nombreux piétons dans un quartier animé de Toronto (Canada). Un dernier bilan fait état de 10 morts et de quinze blessés dont au moins cinq se trouvent dans un état grave.

Le suspect a été arrêté par les forces de l'ordre peu de temps après les faits. Lors de son interpellation, il aurait demandé aux policiers de le tuer. L'interrogatoire en cours du chauffeur devait permettre de déterminer "le mobile exact" du conducteur de la camionnette blanche, a indiqué la police. "Les informations disponibles à ce stade indiquent que cet événement ne semble aucunement lié à la sécurité nationale", a déclaré le ministre de la Sécurité publique Ralph Goodale, en laissant entendre qu'il s'agissait d'un acte isolé. La piste terroriste semble écartée ce mardi 24 au profit de la piste psychiatrique.  

Voir également - Attaque à Toronto: attentat ou accident?

Peu d'information ont été dévoilées par les médias locaux sur le suspect, Alek Minassian, âgé de 25 ans. Selon les informations recueillies sur son profil LinkedIn, le jeune homme, d'origine arménienne, se présentait comme un étudiant en informatique au collège Seneca de North York, à Toronto. Il travaillait également comme concepteur d'applications pour smartphones, rapporte le Huffington Post Quebec. Il avait notamment développé une application, permettant aux automobilistes de se garer dans la grande ville canadienne, appelée Toronto Green Parking Advisor.

Peu actif sur les réseaux sociaux, le suspect aurait toutefois publié un message sur son compte Facebook peu de temps avant l'attaque. Alek Minassian semble faire l'apologie de Elliot Rodger, l'auteur de la tuerie de Santa Barbara, en Californie, le 23 mai 2014. Ce dernier, alors âgé de 22 ans, avait tué six personnes et blessé 14 autres avant de se suicider à Isla Vista, dans le comté californien de Santa Barbara. Il avait notamment utilisé sa propre voiture dans l'attaque et était motivé par sa haine des femmes.

Lire aussi: A Toronto, deux kilomètres jonchés de cadavres et de débris

Dans le reste du message, particulièrement confus, Alek Minassian se présente comme "un soldat d'infanterie" et comme un comme un "incel" ("involuntarily celibate", qui se traduit par "célibataire involontaire"). Au lendemain du drame, c’est d’ailleurs cette haine des femmes qui pourrait avoir motivé son geste, affirment plusieurs médias canadiens. Néanmoins, la page Facebook n'a pas encore pu être authentifiée comme étant bien celle du suspect.

Alek Minassian doit être présenté devant un juge d'instruction en vue d'une mise en examen à 16h ce mardi (heure française).

Alek Minassian est l'unique suspect de l’attaque à la voiture-bélier de Toronto.


Commentaires

-