Tueur de l'Essonne: Yoni Palmier condamné à la prison à perpétuité

Tueur de l'Essonne: Yoni Palmier condamné à la prison à perpétuité

Publié le :

Jeudi 16 Avril 2015 - 19:56

Mise à jour :

Vendredi 17 Avril 2015 - 10:30
©Capture d'écran France-2
PARTAGER :
-A +A

Yoni Palmier, qui comparaissait devant la justice pour quatre assassinats, a été condamné à la réclusion criminelle à perpétuité à l'issue de son procès.

Yoni Palmier a été condamné à la prison à perpétuité assorti d'une peine de sureté de 22 ans, conformément au réquisitoire de l'avocate général à l'issue de son procès ce jeudi. Celui que la presse avait surnommé le "Tueur de l'Essonne" comparaissait devant les assises d'Evry pour quatre assassinats commis entre 2011 et 2012.

Le placement en rétention de sûreté à l'issue de cette peine, également requis par le ministère public et très rarement appliqué depuis son entrée en vigueur en 2008, a également été prononcé par la cour d'assises.

Coup de théâtre survenu lors de ce procès, Yoni Palmier a avoué mercredi le premier meurtre, celui de Nathalie Davids. "Pour la famille de Nathalie Davids, ne nous prenons pas la tête, considérons que je l'ai fait. Pour le reste, je ne suis pas responsable", avait-il affirmé devant le tribunal. Avant de se rétracter le lendemain, expliquant: "mes propos ont été totalement déformés. J'ai entendu certaines choses. Je sais que des fois, quand je parle, je ne suis pas très clair. Je prends des médicaments, ça ne favorise pas une bonne sémantique et un bon langage".

La série meurtrière de Yoni Palmier, commence le 27 novembre 2011 dans un parking souterrain de Juvisy-sur-Orge. Nathalie Davids, une laborantine de 35 ans, est retrouvée morte dans une mare de sang, à proximité de sa voiture. Michel Courtois, son amant, est d'abord soupçonné. Après 48 heures de garde à vue, sous la pression, il avoue le meurtre et est incarcéré.

Mais deux mois plus tard, dans le même parking, on retrouve le corps criblé de balles de Jean-Yves Bonnerue, 51 ans. Plus tard, Marcel Brunetto, 81 ans, meurt d'une balle dans la nuque devant son immeuble. Enfin, une quatrième victime, Nadjia Lahcene, est exécutée à son tour. Michel Courtois a été blanchi et libéré en juin 2012.

Yoni Palmier écope de la prison à perpétuité.

Commentaires

-