Un baby-sitter pédophile se rend à la police après 23 ans de cavale

Un baby-sitter pédophile se rend à la police après 23 ans de cavale

Publié le :

Mardi 14 Mai 2019 - 08:37

Mise à jour :

Mardi 14 Mai 2019 - 08:51
©Hadj/Sipa
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Vendredi 10, un homme de 62 ans s'est rendu à la police de l'Oregon après 23 ans de cavale. Il était recherché pour des actes pédophiles commis sur des enfants dont il avait la garde, entre 1995 et 1996.

Il a finalement décidé de se rendre après avoir échappé à la justice pendant 23 ans. Aux Etats-Unis, un certain Wayne Arthur Silsbee, 62 ans, a poussé vendredi 10 les portes d’un commissariat pour se livrer aux forces de l’ordre alors qu’il était recherché depuis 1996 pour des actes pédophiles commis sur plusieurs jeunes enfants.

Alors trentenaire, l’homme est accusé d’avoir violé ses victimes entre septembre 1995 et avril 1996. Les enfants, des fillettes uniquement, étaient âgés de huit à dix ans et l’homme pouvait facilement rentrer en contact avec eux exerçant la profession de baby-sitter. L’homme a aussi exercé les professions de chauffeur de bus scolaire, de manutentionnaire ou de vigile avant de partir en cavale.

En plus de deux décennies de fuite, le suspect aurait déménagé à plusieurs reprises selon les enquêteurs, vivant dans le Nebraska, le Missouri, le Colorado, l’Arizona ou la région de San Francisco. C’est finalement dans l’Oregon (nord-ouest du pays) qu’il s’est rendu, l’Etat dont il est originaire.

Lire aussi: Pris pour un pédophile, un octogénaire meurt tabassé par une bande

Les raisons pour lesquelles Wayne Arthur Silsbee a décidé de se rendre ne sont pas connues avec exactitude.

Le FBI a lancé un appel aux témoignages auprès de tous ceux qui ont pu le côtoyer les 23 ans dernières années afin de comprendre comment l’homme a pu échapper si longtemps aux autorités.

Voir aussi:

Condamné pour meurtre et actes de pédophilie, il viole un codétenu

Pédophile depuis quatre décennies, le grand-père condamné pour abus sexuels sur son petit-fils

L'homme s'est rendu après avoir fui pendant 23 ans (illustration).

Commentaires

-