Un médecin jugé pour avoir photographié des patientes anesthésiées

Un médecin jugé pour avoir photographié des patientes anesthésiées

Publié le :

Mercredi 05 Septembre 2018 - 12:55

Mise à jour :

Mercredi 05 Septembre 2018 - 12:59
Un médecin anesthésiste de 60 ans était jugé mardi à Mont-de-Marsan pour avoir pris des photos de patientes endormies et dénudées, au bloc opératoire ou en salle de réveil. Le jugement a été mis en délibéré au 16 octobre. Il risque la prison.
©Activedia/Pixabay
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Il assure que c'est son état psychologique, dû à un surmenage au travail, qui lui a fait faire n'importe quoi. Un médecin anesthésiste est passé mardi 4 devant le tribunal correctionnel de Mont-de-Marsan (Landes) pour répondre de ses actes: de 2010 à 2014, cet homme, âgé aujourd'hui de 60 ans, a photographié des patientes endormies, au bloc opératoire ou en salle de réveil, à leur insu.

Des centaines de photos ont été retrouvées dans son ordinateur et sur son téléphone portable. On y voit les victimes, toutes des femmes, parfois mineures, partiellement dénudées.

Certains clichés montrent la poitrine ou le sexe des patientes. Mais jamais leur visage. Mais malgré tout, 12 victimes ont pu être identifiées et sont tombées des nues quand les enquêteurs leur ont montré de quoi elles avaient été victimes, sans jamais avoir le moindre soupçon sur ce médecin.

Lire aussi: un médecin condamné à 10 ans de prison pour le viol de 32 patientes

Mis à pied à titre conservatoire depuis quatre ans, le sexagénaire, qui s'appelle Fady Sourial, est suivi par un psychiatre.

Lors de l'audience, mardi, il a déclaré comprendre que ce qu'il avait fait était mal et s'est expliqué sur les raisons de ses actes: "J’ai vécu un burn-out évoluant à bas bruit. Je me suis réfugié dans la beauté des femmes".

Selon France Bleu Gascogne, une peine d'un an d'emprisonnement, ainsi que 30.000 euros d'amende et une interdiction définitive d'exercer son métier, ont été requis. Le jugement a été mis en délibéré au 16 octobre.

L'avocat du prévenu a demandé la relaxe. Son client a aussi déclaré lors de l'audience "la médecine c'est toute ma vie".

Et aussi:

Un médecin généraliste propose de soigner l'homosexualité par l'homéopathie

Un médecin veut empêcher Jérôme Cahuzac d'exercer la médecine

Elle finit paralysée après une erreur médicale, le médecin exerce toujours

Un médecin anesthésiste de Mont-de-Marsan (Landes), qui photographiait des patientes dénudées au bloc opératoire, risque un an de prison.


Commentaires

-