Val-de-Marne: arrêté 50 fois à 17 ans mais jamais incarcéré, il tabasse un policier

Val-de-Marne: arrêté 50 fois à 17 ans mais jamais incarcéré, il tabasse un policier

Publié le :

Vendredi 19 Octobre 2018 - 20:07

Mise à jour :

Vendredi 19 Octobre 2018 - 20:07
© Bertrand GUAY / AFP
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Un adolescent de 17 ans a été placé mercredi en garde à vue pour avoir passé à tabac un policier à Villecresnes (Val-de-Marne). Il aurait été arrêté une cinquantaine de fois auparavant, mais jamais incarcéré notamment en raison de son âge.

Cette fois-ci, la sanction devrait tomber. Un jeune garçon de 17 ans a été placé en garde à vue mercredi 17 pour avoir passé à tabac un policier, sans raison apparente selon les premiers éléments dévoilés, mardi 16 à Villecresnes (Val-de-Marne). Une violence gratuite surprenante venant d'un individu si jeune. Sauf que l'adolescent est loin d'en être à ses débuts dans la délinquance.

Il aurait été arrêté pas moins d'une cinquantaine de fois selon Le Parisien qui révèle l'affaire. Les exploits du jeune homme lui avaient d'ailleurs déjà valu les colonnes du quotidien. Il n'avait alors que 15 ans mais cumulait 26 interpellations pour vol (dans toutes ses déclinaisons), violences, port d'arme ou dégradations.

"On ne compte plus les fois où on l’a arrêté. (...)Il y a quelques jours, il a frappé un chauffeur Uber qui lui demandait de régler la course. Il n’arrête vraiment jamais", témoigne un policier. Son jeune âge lui avait jusque là permis d'éviter la prison, mais on imagine mal que sa chance le suive au regard des faits reprochés.

Voir: Val-d'Oise - deux policiers violemment percutés par une voiture conduite par des mineurs

La policier victime des coups sortait du poste mardi 16 lorsque la "petite terreur" se serait placée devant son véhicule pour l'empêcher de passer. Le fonctionnaire serait sorti de sa voiture et aurait alors été attaqué par un autre jeune armé d'une bombe lacrymogène. Le premier l'aurait alors roué de coups, au point que l'homme s'est vu prescrire 15 jours d'ITT.

Le lendemain, l'adolescent et son père se sont spontanément présentés au poste de police. L'agresseur présumé a alors été placé en garde à vue en attendant une probable mise en examen.

Les violences aggravées ayant entraîné une ITT supérieure à huit jours sont punissables de cinq ans d'emprisonnement, sept avec deux circonstances aggravantes, 10 lorsqu'elles sont commises avec au moins trois de ces circonstances. Ce sera aux magistrats de qualifier ces actes, mais ils semblent réunir le fait que la victime soit un policier, l'acte commis "par plusieurs personnes agissant en qualité d'auteur ou de complice" ainsi que "avec préméditation ou guet-apens", et "usage d'une arme" au moins pour le deuxième agresseur.

Cependant, les moins de 18 ans ne peuvent être condamnés à plus de la moitié du maximum prévu pour un majeur, sauf décision motivée du tribunal au regard de la personnalité du mineurs ou des circonstances particulières de l'infraction.

Lire aussi:

Une vidéo montrant des policiers copieusement insultés suscite l'indignation

Perpignan: un policier agressé par un mineur récidiviste

L'adolescent de 17 ans aurait été arrêté près de 50 fois avant de tabasser un policier.


Commentaires

-