Yvelines: l'adolescente accusée d'avoir poignardé un collégien souffre de troubles mentaux

Yvelines: l'adolescente accusée d'avoir poignardé un collégien souffre de troubles mentaux

Publié le :

Mercredi 16 Janvier 2019 - 14:41

Mise à jour :

Mercredi 16 Janvier 2019 - 14:53
© Bertrand GUAY / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

L'enquête avance après qu'un collégien a été poignardé à trois reprises devant son établissement scolaire à Limay, dans les Yvelines, mardi matin. Une adolescente a été interpellée par la police et a reconnu les faits. Cependant, elle souffre de troubles mentaux et a été déclarée pénalement irresponsable.

On en sait plus sur l'agression du collégien qui s'est déroulée mardi 15 à Limay, dans les Yvelines. Peu après 8h, le garçon de 15 ans a été poignardé à trois reprises dans le dos. Gravement blessé, il a été transféré à l'hôpital Necker à Paris et opéré.

Une enquête a immédiatement été ouverte et la police avançait l'hypothèse d'un "règlement de compte entre bandes rivales". Trois agresseurs avaient aussi été identifiés face au collège Albert Thierry.

Mardi déjà, l'arrestation de deux d'entre eux avaient été révélée. L'un des agresseurs, un adolescent de 14 ans a depuis été mis hors de cause et relâché par la police.

A voir aussi: Yvelines - poignardé devant son collège, un adolescent dans un état grave

L'autre est en fait une jeune fille de 13 ans. Elle a été entendue par les forces de l'ordre et a reconnu avoir porté les coups de couteau à l'adolescent pour défendre "un ami de son frère", selon France Bleu Paris.

Mais ce n'est pas tout. La jeune fille souffre de troubles mentaux. Elle a expliqué aux enquêteurs avoir la peur constante d'être agressée. Ainsi, elle ne sort jamais de chez elle sans un couteau de cuisine, dont elle s'est servie pour blesser l'adolescent.

Pour les enquêteurs de la Sûreté urbaine de Mantes-la-Jolie, celle qui a déjà fait l'objet d'un suivi psychiatrique n'était pas en possession de toutes ses facultés mentales lors des faits. Elle a alors été déclarée pénalement irresponsable.

Elle fait cependant l'objet d'une deuxième plainte pour tentative d'homicide. Mardi, la famille d'un autre collégien a en effet porté plainte contre elle: ils l'accusent d'avoir aussi tenté de poignarder cet adolescent.

L'enquête se poursuit au sein de la Sûreté urbaine de Mantes-la-Jolie. Le troisième agresseur est toujours dans la nature et doit être interrogé pour définir son niveau de responsabilité dans l'affaire. Il s'agit d'un garçon lui aussi scolarisé au collège Albert Thierry, il est en fugue depuis plusieurs jours.

A lire aussi:

Paris: avec une arme de poing, un collégien menace un camarade

Tarn-et-Garonne: des collégiens accusés d'avoir filmé sous la jupe d'une professeure

A 12 ans, il menace la principale adjointe du collège avec une arme factice

L'adolescente accusée d'avoir poignardé un collégien de Limay, dans les Yvelines, souffre de troubles mentaux et a été déclarée pénalement irresponsable.

Commentaires

-