Covid-19 et retour à l'école : les enfants sont-ils vraiment plus contagieux ?

Covid-19 et retour à l'école : les enfants sont-ils vraiment plus contagieux ?

Publié le 24/04/2020 à 11:50
© PATRICK KOVARIK / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): France-Soir

-A +A

Les enfants sont-il réellement des vecteurs importants de transmission du Covid-19 ? Le retour à l’école des plus jeunes risque-t-il de relancer l’épidémie de coronavirus ? La communauté scientifique semble au contraire indiquer que les enfants seraient moins infectés et moins infectieux que les adultes.

Le retour à l’école des enfants, prévu à partir du 11 mai , inquiète. En cause, des informations qui ont beaucoup circulé au début de l’épidémie de coronavirus, selon lesquelles les plus jeunes seraient particulièrement susceptibles de propager le Covid-19. Emmanuel Macron l’avait même assuré dans son allocution du 12 mars : « Nos enfants et nos plus jeunes, selon les scientifiques, sont celles et ceux qui propagent, semble-t-il, le plus rapidement le virus », avait déclaré le président de la République, juste avant d’annoncer la fermeture des crèches et des écoles.

Une étude, publiée le 11 avril dans la revue de la société des infectiologues américains (Clinical Infectious Diseases) rend pourtant un avis contraire : les enfants ne seraient pas d’importants vecteurs de transmission de la maladie. L’étude porte notamment sur un enfant de 9 ans, ayant contracté le Covid-19 dans l’un des tout premiers foyers infectieux français, aux Contamines-Montjoie (Haute-Savoie). Le garçon n’a transmis le virus à personne dans les trois écoles et le ski-club qu’il a fréquentés avant que l’alerte ne soit donnée. Il avait été en contact avec 172 personnes, dont 112 élèves et professeurs, pendant sa maladie.

« Il est possible que les enfants, parce qu'ils ne présentent pas beaucoup de symptômes et qu'ils ont une charge virale faible, transmettent peu ce nouveau coronavirus », a expliqué à l'AFP Kostas Danis, épidémiologiste à Santé Publique France et auteur principal de cette étude.

A lire aussi : Le coronavirus affecte et tue plus les hommes que les femmes

Le coronavirus n’est pas la grippe
Cette hypothèse selon laquelle les enfants seraient d’importants vecteurs de transmission viendrait d’une analogie malheureuse avec la grippe. « On sait que s’agissant des épidémies de grippe saisonnière, les enfants – donc les écoles – jouent un grand rôle dans la propagation du virus, explique le Pr Arnaud Fontanet, directeur de l’unité d’épidémiologie des maladies émergentes de l’Institut Pasteur, dans un article de 20 Minutes. « Avec le coronavirus, le rôle des enfants dans la transmission n’est pas le même. Les enfants développent des formes bénignes du Covid-19, on sait aussi désormais qu’ils sont peu impliqués dans les foyers infectieux. Ils gardent généralement du virus dans la gorge environ une semaine. Mais on a observé qu’ils sont des formes "d’impasses" du virus : ils sont infectés par les adultes – et non l’inverse – et vont peu transmettre le virus par la suite. Ce qui laisse à penser que les enfants sont probablement moins infectés et moins infectieux. »

A lire aussi : une grande majorité de parents ne remettra pas ses enfants à l'école

Auteur(s): France-Soir


PARTAGER CET ARTICLE :


Covid-19 : les enfants ne sont pas plus contagieux

Annonces immobilières

Fil d'actualités Société




Commentaires

-