Grippe: la campagne de vaccination commence, les Français récalcitrants à se protéger

C'est parti

Grippe: la campagne de vaccination commence, les Français récalcitrants à se protéger

Publié le :

Mercredi 04 Octobre 2017 - 12:48

Mise à jour :

Mercredi 04 Octobre 2017 - 13:08
Alors que la campagne de vaccination va bientôt commencer, plus de sept Français sur dix ne comptent pas se faire vacciner cette année, selon une étude Ifop publiée ce mercredi. Ce sont sans grande surprise les plus jeunes qui sont les plus récalcitrants.
© Lukas Schulze / DPA/AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Comme chaque année, à l'approche de la saison hivernale, les autorités tentent de convaincre les Français de la nécessité de se faire vacciner contre la grippe. Mais la population ne semble pas être très à l'écoute du gouvernement. En effet, alors que la campagne de vaccination va commencer le 6 octobre comme le confirme à FranceSoir le ministère de la Santé (plusieurs dates circulaient dans certains médias), plus de sept Français sur dix ne comptent pas se faire vacciner cette année, selon une étude Ifop publiée ce mercredi 4 et réalisée pour "Pharmacie Reference Groupe".

Dans le détail, ce sont sans grande surprise les 18-64 ans qui sont les plus récalcitrants à se faire vacciner. Et d'après les enseignements de cette étude, une majorité d'entre eux (62%) ne le font pas car ils n'en voient pas l'utilité. Les autres (22%), en revanche, estiment le plus souvent que le vaccin demeure trop risqué.

Pourtant, ce dernier est largement recommandé, notamment pour les personnes âgées de plus de 65 ans mais aussi pour les femmes enceintes, les enfants en bas âge et les population à risques (asthmatiques...) . Car chaque année, plus de 2,5 millions de personnes sont touchées par cette maladie qui peut se révéler être dévastatrice: l'an dernier, près de 14.400 décès ont été liés à la grippe, selon Santé Publique France. Pour celles et ceux qui voudraient donc franchir le pas, il faut savoir que les vaccins seront disponibles à partir du vendredi 6 octobre dans toutes les pharmacies.

Mais pour ceux qui ne comptent pas changer d'avis, il est alors fortement recommandé de respecter certaines règles qu'a rappelées le site de l'Assurance maladie sur son site Internet. En effet, certaines mesures d'hygiène peuvent limiter le risque de contagion: il faut ainsi se laver les mains régulièrement en se les frottant pendant 30 secondes (avant de préparer le repas ou de manger, après s’être mouché, après avoir éternué ou toussé en mettant sa main devant la bouche, après être passé aux toilettes, après s’être occupé d’un animal et dès qu'on rentre chez soi). Mais aussi éviter d'emmener un nourrisson dans les lieux publics où il pourrait entrer en contact avec des personnes infectées, se servir d'un mouchoir jetable pour se moucher, tousser, éternuer ou cracher ou encore éviter de serrer les mains ou d’embrasser pour dire bonjour.

Des recommandations qui sont toutefois très contraignantes et qui, si elles ne sont pas respectées à la lettre, peuvent s'avérer inefficaces et conduire à une contagion de soi-même, ou de son entourage.

Les vaccins seront disponibles à partir du vendredi 6 octobre dans toutes les pharmacies.

Commentaires

-