Grippe 2020: l'épidémie gagne la France, l'OMS en alerte en Chine

Grippe 2020: l'épidémie gagne la France, l'OMS en alerte en Chine

Publié le 23/01/2020 à 18:04 - Mise à jour le 24/01/2020 à 11:23
DR
PARTAGER :

Auteur(s): France-Soir

-A +A

Grippe par ci, grippe par là. Que doit-on comprendre dans toutes les informations qui nous viennent de France et de Chine?

L’épidémie de grippe se porte bien en France. Cinq régions sont maintenant touchées, selon l’agence Sanitaire Santé Publique. Après l’Ile-de-France et la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, l’épidémie a atteint l’Auvergne-Rhône-Alpes, l’Occitanie et les Pays de la Loire. Depuis début novembre, on dénombre 17 morts provoquées par des complications respiratoires et cardiaques sur des personnes âgées ou fragiles, et souvent non vaccinées (près des trois quart).

À lire aussi: Coronavirus: quels symptômes et comment se protéger du virus en France?

Le froid conserve le virus

L’an dernier, à la fin de l’hiver, on avait évalué à 1000 le nombre de morts, victimes de la grippe, directement ou indirectement. Chiffre difficilement évaluable de manière précise en réalité. 

La grippe se propage plus facilement lorsqu’il fait froid. Cela pour deux raisons. La première étant que le froid conserve, même les virus, surtout les virus. Et qu'ainsi conservés, maintenus en veille dans l'air frais, ils ont plus de temps pour trouver des victimes. Et d’autre part, le froid fragilise les organismes qui deviennent ainsi des cibles providentielles. Surtout celles qui n'ont pas pris de vaccin.

Quel rapport avec l’épidémie de pneumonie à coronavirus qui sévit actuellement dans la ville chinoise de Wuhan et qui met en alerte l’OMS ? Aucun. 

 

Décision chinoise radicale

Cette "grippe chinoise"est juste très ressemblante à celle qui fut responsable du syndrome respiratoire aigu (SRAS) de 2003. Celle-ci attaquait le tissu pulmonaire avec une férocité inouïe, d'où un début de panique. Ce nouveau coronavirus (2019-nCoV) a déjà fait en quelques jours 17 victimes, 570 sont par ailleurs infectées dans la ville où PSA Peugeot Citroën possède une usine depuis les années 1980 et où résident près de 500 Français. Une étude estime qu’il pourrait y avoir 4000 personnes touchées dans le pays. Les autorités chinoises ont mis en quarantaine cette ville de 11 millions d’habitants. Une décision radicale. Faute d’informations plus complètes, l’OMS avait ce Jeudi 23 Janvier du mal à évaluer le risque sanitaire mondial tout en saluant «ces mesures très fortes» 

À lire aussi: Grippe: combien de morts en France en 2019?

Auteur(s): France-Soir


PARTAGER CET ARTICLE :


Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-