Le masque obligatoire en extérieur, c’est aussi en voiture

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Le masque obligatoire en extérieur, c’est aussi en voiture

Publié le 12/08/2020 à 11:59 - Mise à jour à 14:06
© DENIS CHARLET / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): FranceSoir

-A +A
Les zones où le port du masque de protection est rendu obligatoire en extérieur concerne le plus souvent des rues piétonnes. Mais que se passe-t-il pour les voies de circulation ?
 
A pied, en vélo, en trottinette, etc., il faut désormais avoir son masque sur le visage dans de nombreuses villes, selon les mesures décidées par les préfets. Du coup, nombre d’automobilistes se demandent s’ils sont eux aussi soumis à cette obligation. 
 
La réponse est à priori oui. Le journal Le Parisien s’est penché sur la question et cite une source policière :
 
« Le lieu prévaut sur le mode de déplacement »
 
Si l’on prend l’exemple de Paris, l’arrêté publié le 7 août par la préfecture et indiquant les rues et lieux où le port du masque est obligatoire ne mentionne pas d’exception à la nouvelle règle, si ce n’est pour des personnes en situation de handicap.
 
Au cas par cas 
 
La nouvelle peut surprendre. Les chauffeurs de taxi et de VTC, ou encore les occupants d’un véhicule qui font du covoiturage, doivent avoir leur masque sur le visage, mais la situation est complètement différente si l’on circule seul ou en famille dans sa voiture particulière. Les risques de contamination au coronavirus ne sont alors pas plus élevés qu’à la maison. 
 
Il n’empêche, sur le papier, ne pas répondre à cette obligation peut vous coûter 135€ d’amende. 
 
Officieusement, les forces de l’ordre doivent toutefois agir avec discernement, selon que les automobilistes roulent toutes vitres fermées (donc dans un endroit privé clos) ou avec les fenêtres grandes ouvertes. Elles seraient donc censées agir au cas par cas. 
 

Auteur(s): FranceSoir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


La police veille au respect des obligations de port de masque à l'extérieur

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-