Les huiles végétales ne seraient pas meilleures pour la santé

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Les huiles végétales ne seraient pas meilleures pour la santé

Publié le 15/04/2016 à 11:26 - Mise à jour à 11:33
©Louisa Gouliamaki/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Une étude américaine vient remettre en cause les bienfait des huiles végétales sur la santé cardiovasculaire. Selon ces recherches, certaines de ces huiles feraient bien baisser le taux de cholestérol mais augmenteraient en parallèle les risques de maladies cardiaques et de décès.

C'est une idée très répandue, notamment chez ceux qui font attention à leur santé cardiovasculaire: mieux vaut cuisiner à l'huile qu'au beurre. Mais ce principe selon lequel les graisses végétales seraient moins nocives que les graisses saturées (beurre, viande, crème) est mis à mal par une étude américaine basée sur des données vieilles de plusieurs décennies, et publiée mardi 12 dans le British Medical Journal.

Ces travaux se basent en effet en partie sur une étude menée entre 1968 et 1973 mais dont les résultats n'avaient pas été publiés. A l'époque, les chercheurs avaient répartis 10.000 cobayes en groupes consommant soit des graisses végétales riches en acide linoléique -de la famille des omégas 6-, soit des graisses animales (saturées). Ils avaient constaté que privilégier les graisses végétales entrainait une diminution non-négligeable du taux de cholestérol (13%).

Pourquoi alors ces conclusions négatives envers les huiles végétales? Parce que cette baisse du cholestérol ne serait pas bonne pour le système cardiovasculaire, au contraire. La même étude a constaté une hausse de la morbidité (maladies) et de la mortalité allant de paire avec cette baisse du taux de cholestérol.

Des résultats similaires ont été observés dans une autre étude menée en Australie entre 1966 et 1973. Et si ces études ont été sorties de la naphtaline, c'est parce qu'elles sont censées être plus pertinentes car "randomisées". C'est à dire que les cobayes se voient imposés les conditions d'un test en aveugle et un groupe témoin est constitué. Les études menées depuis étaient "observationnelles", c'est à dire que les chercheurs se contentaient d'observer les comportements et leurs conséquences sans intervenir.

Ce sont ces mêmes études observationnelles qui avaient avancé que les huiles végétales étaient bonnes pour le cœur et les artères puisqu'elles faisaient baisser le taux de cholestérol.

Pour expliquer ces nouveaux résultats contraires, les chercheurs envisagent la possibilité que l'acide linoléique favorisent l'oxydation des artères. Elle serait plus importante chez les personnes dont le système vasculaire est déjà affaibli comme les fumeurs, les gros buveurs ou les personnes âgées.

Mais il ne s'agit encore que d'une théorie, et l'étude dans son ensemble est déjà décriée par certains aux Etats-Unis, qui lui reprochent notamment une durée d'expérimentation trop courte (un an par patient en moyenne) alors qu'il faudrait deux ans pour étudier l'impact d'un traitement contre le cholestérol sur les maladies cardiovasculaires.

Mais surtout, cette étude ne porte que sur les huiles riches en acide linoléique. Il conviendrait donc de modérer la consommation d'omégas-6 que l'on trouve dans l'huile de palme, de tournesol, de maïs et de pépins de raisins. En revanche, les français ne consommeraient pas assez d'omégas-3 que l'on retrouve dans l'huile de colza. L'huile d'olive est considérée comme neutre et est également recommandée.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Les huiles végétales riches en acide linoléique (tournesol, maïs, palme...) augmenteraient les risques de maladies cardiovasculaires.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-