Maladie de Lyme: attention aux morsures de tique pendant l'été

Maladie de Lyme: attention aux morsures de tique pendant l'été

Publié le :

Lundi 25 Juillet 2016 - 16:06

Mise à jour :

Lundi 25 Juillet 2016 - 16:38
©Thomas Bresson/Flickr
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

La maladie de Lyme, transmise par les tiques, toucherait 27.000 personnes par an en France et la majorité des infections survient entre les mois de mars et de septembre. Les tiques aimant les forêts, les champs et les herbes hautes, il faut prendre des précautions pendant et après une ballade champêtre.

La maladie de Lyme est due à une bactérie, la borrelia, qui infecte de nombreux animaux sauvages comme les cervidés, les rongeurs et les sangliers. La bactérie est transmise à l'homme par la tique, qui s'est elle même nourrie sur un animal infecté. Très présente en forêt, la tique transmet la majorité des infections entre les mois de mars et de septembre. La maladie n'est pas contagieuse et ne se transmet pas au contact avec des animaux mais il est important d'être vigilant pendant les sorties estivales, en forêt et dans la nature. 

Pour éviter au maximum la morsure de tique il est important, dans la mesure du possible, de porter des chaussures et des chaussettes hautes, ainsi que des pantalons serrés aux chevilles et des manches longues. Une inspection complète du corps (crâne, cheuveux et arrière des oreilles compris) est nécessaire après chaque promenade où les tiques sont présentes (forêt, champ, herbes hautes). Si vous êtes mordu par une tique et qu'elle est toujours sur votre corps, il faut la retirer à l'aide d'une pince ou d'un système de tire-tique, qui peut se trouver en pharmacie. Il est essentiel de toujours l'enlever perpendiculairement à la peau, en tournant doucement dans le sens inverse des aiguilles d'une montre et surtout sans arracher la tête. Essayer d'endormir la tique ne fonctionne pas, cela peut augmenter le risque d'infection et la zone touchée ne doit être désinfectée qu'après extraction de la tique. Le premier signe de la maladie est généralement un érythème migrant (une tache indolore en forme de cible autour de la piqure) mais en se développant la maladie peu toucher le système nerveux et provoquer des méningites, des paralysies faciales, mais aussi atteindre les articulations ou la peau. 

Le principal problème de la maladie de Lyme est son difficile diagnostic. Après une piqure elle peut se manifester dans un délai très long, allant de quelques jours à plusieurs mois et parfois des années. En cas de doute il est important d'effectuer un test sanguin dit Elisa, mais selon plusieurs médecins les résultats ne sont pas fiables: un test négatif ne garanti pas à 100% qu'une personne n'est pas touchée par la maladie. Il existe un dépistage plus performant de la maladie mais il n'est prescrit que dans un second temps, si la prise de sang est positive. Cette difficulté de diagnostic est dénoncer par des associations de malade dont France Lyme: "A l'heure où l'on nous répète à longueur de temps que la France doit faire des économies, il est important de souligner ce que coûte un malade en recherche de diagnostic parce que son test Elisa est négatif ou parce que son médecin, par ignorance, ne pense pas à la borréliose", souligne-t-elle.

 

La tique peut transmettre la maladie de Lyme, particulièrement entre le printemps et l'automne. Il est important de bien inspecter son corps après chaque sortie en forêt.


Commentaires

-